Entretien vidéo sur l’expérience de mort imminente - Blog du paranormal et de l'insolite

Entretien vidéo sur l’expérience de mort imminente

Rédigé par JC le — Publié dans Brèves, Conscience/rêves, Parapsychologie

Le 5 septembre 2006, les chaînes de télévision québécoises LCN et TVA diffusaient une émission de Denis Lévesque qui s’entretenait avec Mario Beauregard, chercheur en neuropsychologie à l’Université de Montréal, et Gilles Bédard, un journaliste, spécialiste en musique contemplative et animateur d’émissions de radio qui a vécu une expérience de mort imminente dans les années 1970.


Tous deux sont membres de IANDS-Québec Intégral, un groupe ayant pour mission «d’informer et de faciliter la compréhension de l’expérience de mort imminente». Sur son site, IANDS-Québec Intégral offre depuis hier le téléchargement de la vidéo de cet entretien, divisée en deux parties (mise à jour: désolé, ces vidéos ne sont plus disponibles sur Internet).

La première partie présente le témoignage détaillé de Gilles Bédard sur son expérience de mort imminente et autres cas d’EMI (NDE) racontés par le chercheur Mario Beauregard.

Dans la seconde partie, Mario Beauregard précise qu’il souhaite éventuellement comparer les données d’imagerie médicale de deux «états spirituels» différents : l’expérience mystique des carmélites (voir sur ce blog L’expérience mystique examinée au scanneur) et l’expérience de mort imminente (Expérience de mort imminente (NDE): quels effets dans le cerveau?). Mario Beauregard indique que certains de ses collègues ne voient pas d’un très bon oeil le sujet de ses recherches, mais que d’autres estiment que les expériences spirituelles sont dignes d’être étudiées à l’aide d’instruments scientifiques.

Pour l’anecdote, l’adresse Internet qui figure au bas de l’écran à la fin de la seconde partie de l’entretien n’est pas celle d’IANDS-Québec Intégral (strong>mise à jour: désolé, ce site n’existe plus).

Avis aux internautes européens : dans cet entretien, vous entendrez de beaux exemples des accents québécois qui semblent par ailleurs faire les délices de vos humoristes ;-) ).

Lire aussi:


36 réponses à “Entretien vidéo sur l’expérience de mort imminente”

  1. Ken dit :

    Nemrod tu es touchant…

    Allez, je suis d’accord pour l’essentiel avec ce que tu dis. Tu vois je fais un travail sur moi, essaye d’en faire de même et peut-être qu’on pourra faire avancer un peu les choses.

    Personne n’a justifier la Religion (surtout pas) ni le paranormal (ce que j’aime ?).
    En même temps, l’homme est ce qu’il est et tu ne peux pas le faire à ton image. Et je crois que Orphée tape juste quand il dit que tant qu’il y aura de l’inconnu il y aura de la Religion et du Paranormal. T’es pas sorti de l’auberge…
    Et puis tu peux pas te contenter de gommer cette dimension au Sacré qui existe en l’homme et qui fait de lui qu’il est un « Animal Spirituel » par essence depuis l’aube de l’humanité.
    Et prends aussi garde que la Science ne devienne pas ta Religion. Comme on dit « on quitte une drogue pour une autre »…
    Et ne mélange pas forcément Religion et Spiritualité, ce n’est pas la même chose.

    Et pour finir si tu n’as pas besoin de croyance pour aborder l’inconnu, tâche de conserver une certaine fraîcheur, une certaine ouverture d’esprit (tolérance aussi) qui rend les choses possibles.
    Ne tue pas l’enfant qui est en toi.

  2. Orphée dit :

    Nemrod a dit:

    « je suis extrêmement curieux, mais je n’ai aucun besoin de croyance pour aborder l’inconnu »

    Un peu d’honnêteté que diable ! :-)
    Il est IMPOSSIBLE d’aborder l’inconnu sans croyance, et la religion n’a pas besoin de pointer le bout de son nez pour le prouver.
    Comme le dit très justement Ken (et je ne fais pas dans le cirage de chaussures) « prends garde à ce que la science ne devienne pas ta religion » car le problème est là, non pas que la science soit néfaste en elle-même mais que de se réfugier en ses résultats apparents (et souvent étroits) peut conduire à faire de mauvaises interprétations. En fait, quand on comprend certaines choses qui sortent, il est vrai, du schéma habituel, on s’aperçoit que la vérité n’existe pas mais qu’on ne fait qu’aborder certaines facettes de son apparence. Qu’est-ce donc que la matière « réellement » ? une onde ? une particule solide ? un mouvement commun ?
    Et non, les choses ne sont jamais aussi simple que dans les formules qui, pourtant, nous permettent de construire/réparer ce que nous croyons connaître, ce un peu à la manière du placebo qui pourtant n’a aucune propriété pour le faire.

  3. NEMROD34 dit :

    « Un peu d’honnêteté que diable ! »
    J’en manque à quel moment précisément ?
    Autre chose que ce qui est dans ma tête et que donc moi seul connais serait bien…

    « Il est IMPOSSIBLE d’aborder l’inconnu sans croyance »
    Et pourtant …
    La curiosité suffit, se dire « il y a quoi là ?  » quel plaisir !
    Je t’assure que je sais toujours mieux que toi ce que je pense, si si.

    « Comme le dit très justement Ken (et je ne fais pas dans le cirage de chaussures) « prends garde à ce que la science ne devienne pas ta religion » car le problème est là, non pas que la science soit néfaste en elle-même, mais que de se réfugier en ses résultats apparents (et souvent étroits) peut conduire à faire de mauvaises interprétations. »

    Clap clap clap très beau!
    Si vraiment, tu me parles de mauvaises interprétations de la science pour me convaincre de l’utilité au minimum du paranormal, c’est terrible.

    La science est avant tout une méthode et des outils, c’est froid, et c’est pour éviter toute mauvaise interprétation que ça existe et c’est encore affiné.

    Je reviens sur le coup du thermomètre ici http://www.blogparanormal.com/...../#comments

    le thermomêtre permettra de savoir si la température de la pièce est dans ce qu’on défini comme chaud, ou froid, c’est ça la question, on ignore les ressentis ils ne servent pas.

    « En fait, quand on comprend certaines choses qui sortent, il est vrai, du schéma habituel, on s’aperçoit que la vérité n’existe pas, mais qu’on ne fait qu’aborder certaines facettes de son apparence. »
    Moi je dirais le contraire :

    Quand on sort des schémas habituels et éprouvés, on gambade au pays de candy, et tout est vrai, du coup on comprend tout ce qui échappe aux autres.

    En prenant du LSD aussi …

    Le principe du placébo est bien identifié désolé, et son champ d’action très limité …

    Rien de magique …

    « Et puis tu peux pas te contenter de gommer cette dimension au Sacré qui existe en l’homme et qui fait de lui qu’il est un “Animal Spirituel” par essence depuis l’aube de l’humanité. »

    Et c’est comment que tu démontres que l’homme est ça ? Moi je maintiens qu’il peut s’en passer les doigts dans le nez, bien sûr les charlatans devront changer de métier , d’autres se mettre un coup de pied où je pense, fini de se réfugier dans une pensée cocooniste où je suis plus intelligent que la moyenne.
    Alors, tu as décidé que l’homme était spirituel et je dois dire amen ? Non désolé.

    « Et prends aussi garde que la Science ne devienne pas ta Religion. »
    J’ai beau lire ce genre de chose souvent, à chaque fois je me dis qu’il est difficile de faire plus idiot.
    C’est antinomique, heuuu le ying et le yang sauf qu’ils se complètent pas …
    C’est totalement idiot, la religion est de la croyance (toutes les croyances ne sont pas des religions), la science combat et élimine la croyance.
    Si tu penses au scientisme regarde bien ce que c’est…

    « Et pour finir si tu n’as pas besoin de croyance pour aborder l’inconnu, tâche de conserver une certaine fraîcheur, une certaine ouverture d’esprit  »

    Là aussi j’en manque à quel moment ?
    Je dis toujours « jusqu’à preuve du contraire », la porte est ouverte et je peux m’être trompé.
    Je te vois pas dire (ni les autres) que peut-être que tu te trompe …

    « (tolérance aussi) qui rend les choses possibles. »
    Heuu je peux te demander de mon montrer mon intolérance ?
    Parce que je ne pense pas pareil et explique pourquoi je suis intolérant ?

    « Ne tue pas l’enfant qui est en toi. »

    Il vit, fais-moi confiance, et ça aussi je le sais mieux que n’importe qui.

  4. Orphée dit :

    Vu que tu dis (ou traduis) n’importe quoi je pense que tout peut se résumer chez toi à ça:
     » je le sais mieux que n’importe qui »

    Enrobé à « ce que tu dis toujours » ;-) ça nous fait une bien piètre représentation.

    Veux tu que je reprenne chaque point soulevé ? je n’en suis pas sûr mais je peux le faire, si, si :-)

    Je vais m’en aller sur l’affaire du thermomètre que je n’avais pas suivi, des fois que …

  5. Ken dit :

    - « le thermomêtre permettra de savoir si la température de la pièce est dans ce qu’on défini comme chaud, ou froid »

    Soit ce que le sens commun DEFINI (Interpretation d’une réalité objective érigée comme référenciel absolu) et qui est de fait un Systeme de croyance et n’est que cela.

    - Alors, tu as décidé que l’homme était spirituel et je dois dire amen ? Non désolé.

    Ce qui distingue cet « Animal Spirituel » des autres, c’est son rapport au Sacrée depuis ses origines (avec sa notion de Culte, des Morts par ex ) soit son rapport à l’inconnu et à cette part de lui même qui le fait s’interroger sur sa place dans l’univers et qui est à l’origine (il y en a toujours une que tu le veuilles ou non) de la recherche scientifique.

    - « la science combat et élimine la croyance. »
    Elle ne pourra jamais le faire totalement puisqu’elle est une croyance qui combat une autre croyance.

  6. NEMROD34 dit :

    Dans la réalité voilà ce qui se passerait :

    - Comme je ne serai pas sul pendant que deux font le premier bilan de la patiente, moi je regarde ce que je peux trouver y compris dans les poubelles.
    - Je cherche médicaments (ou leurs boites), produits de ménages, le gaz que je regarde, tout ce qui est courant en accident domestique.
    - Si au final on a comme seul élément du sucre, on fera comme j’ai dit et pour les analyses de sang on cherchera du sucre, et aussi des traces de monoxyde de carbone.

    Soit on ne fait rien, soit on part sur la piste la plus évidente au point de se tromper.

    Je me rappelle un jeune un été , il y avait une rave partie dans la ville, il faisait des hallucinations, la famille et sa copine soutenaient qu’il n’avait rien pris.

    On a lancé des recherches un peu tout azimuts tout en se concentrant sur les drogues, c’était une déshydratation, il a fallu environ 1h30 (il faut attendre la fin des analyses qui prennent un certain temps) mais on ne l’a pas raté.

  7. NEMROD34 dit :

    Oups j’ai pas posté au bon endroit désolé.

    « Vu que tu dis (ou traduis) n’importe quoi je pense que tout peut se résumer chez toi à ça:
    ” je le sais mieux que n’importe qui” »
    Tu penses encore mal, tu ne peux vraiment pas comprendre que tu n’es pas télépathe et te trompes ? Ce n’est pas possible ?
    Je prétends quelque chose sur ce que tu penses ? Je ne commente que ce que je vois, je n’ai pas assez pour dire tu pense ci ou ça, tu vois la vie comme ça, ect.

    Pour l’instant c’est toi montre que tu es persuadée de me connaitre mieux que moi même.

    « Enrobé à “ce que tu dis toujours” »
    Non, « ce que je dis toujours » va avec « jusqu’à preuve du contraire ».
    Lis calmement et ne déforme pas s’il te plait.

    « Soit ce que le sens commun DEFINI (Interpretation d’une réalité objective érigée comme référenciel absolu) et qui est de fait un Systeme de croyance et n’est que cela. »
    Ha bon ? Alors, il fait 45° dans une pièce, mais elle est pas chaude, c’est juste une croyance ?
    N’importe quoi !

    « Elle ne pourra jamais le faire totalement puisqu’elle est une croyance qui combat une autre croyance. »
    Je t’en pris ouvre un dictionnaire, parce que dire que la science est une croyance, c’est une énorme débilité, ça montre à quel point la science t’es étrangère …

  8. Ken dit :

    - « Ha bon ? Alors, il fait 45° dans une pièce, mais elle est pas chaude, c’est juste une croyance ? »

    Chaude pour qui ? un Humain, un virus, un atome ?

    ps : pas besoin d’être agressif…

  9. Michel THYS dit :

    Les hallucinations durant une expérience de mort imminente sont comparables à celles vécues dans le cas d’une épilepsie ayant son siège dans le lobe temporal droit. Mais dans les deux cas, « il faut que préexiste une attente d’ordre religieux » (Patrick JEAN-BAPTISTE, dans « La biologie de dieu »), comme ce fut le cas pour « Saint Paul, Moïse, ou encore Mahomet, Bouddha, Dostoïevski, Jeanne d’Arc, Bernadette Soubirous, et consorts ».

    Le neurologue canadien Mario BEAUREGARD, malgré son intelligence et son intellect, ne réalise pas qu’il est influencé par sa croyance religieuse …
    Financé par la Fondation Templeton, il a cherché (en vain, évidemment)dans le lobe temporal droit l’ »antenne » que Dieu y aurait placée pour recevoir sa « Révélation » !Il est convaincu que ces expériences de mort imminente peuvent survenir même lorsque le cerveau ne fonctionne plus et donc lorsque l’électroencéphalogramme est plat ! Je demande à voir !

    Patrick JEAN-BAPTISTE; au contraire, suggère que ces expériences dépendent, tout comme l’épilepsie, du contexte culturel, mais il ne le dit pas clairement.
    A la question de savoir où habiterait Dieu dans le cerveau, le neurologue croyant RAMACHANDRAN, l’auteur du « Fantôme Intérieur », écrit : « il existe un module cérébral de Dieu localisé dans le lobe temporal droit qui sous-tend la croyance au religieux et au spirituel ».
    Les neurologues Jeffrey SAVER et John RABIN, quant à eux, contestent ce genre de localisations simplistes mais sont persuadés qu’ « un
    pouvoir supérieur a construit les Humains de manière à ce qu’ils possèdent la capacité d’expérimenter le divin » !
    Ces deux chercheurs, intellectuellement matérialistes, restent manifestement influencés par leur foi …
    Mais ils ajoutent avec raison : « le substrat neural de la prépondérance d’une pensée ou d’un affect est l’ ensemble du cerveau ».
    Il me semble finalement que les expériences de mort imminentes sont le produit de l’imagination de certains croyants (qui craignent donc la mort ou aspirent au « Paradis ») …

  10. admiratif dit :

    Je suis stupéfait par le très grand nombre de personnes qui se croient supérieurement intelligents parce qu’ils arrivent à expliquer ce qu’eux mêmes n’ont pas compris !