Une voyante/médium veut prouver son don aux scientifiques - Blog du paranormal et de l'insolite

Une voyante/médium veut prouver son don aux scientifiques

Rédigé par JC le — Publié dans Voyance/médiumnité

voyante patricia puttHier, la voyante Patricia Putt (accessoirement, elle est aussi médium et exorciste) se présentait devant des scientifiques avec la ferme intention de faire une démonstration de ses dons et de rafler du même coup le million de dollars de James Randi, prix qui est offert à celui ou celle pouvant prouver l’existence d’une faculté «paranormale, surnaturelle ou occulte» dans des conditions contrôlées.

Ce test préliminaire était notable car, semble-t-il, Patricia Putt (photo BBC) est une voyante qui possède une certaine renommée, à tout le moins au Royaume-Uni où elle offre ses services de consultation. Les sceptiques auraient-ils été confondus par le don de voyance de Mme Putt?

Le test de la voyante

La voyante dit avoir le don d’obtenir des informations personnelles sur les gens, simplement en entendant le son de leur voix (tout le monde le peut, mais Mme Putt dit obtenir des détails nettement plus précis que le commun des mortels).


Bien avant le déroulement de l’expérience, les scientifiques et Patricia Putt se sont mis d’accord sur le protocole de test (voir ce billet de la JREF).

Dix sujets, dos à la voyante et vêtus de vêtements qui ne donnent pas d’indices sur leur personnalité, lisaient tous le même extrait d’un texte de William Blake. Ensuite, Patricia Putt écrivait ses impressions détaillées sur chacun des participants. L’expérience était supervisée par des noms bien connus du scepticisme, notamment Christopher French, psychologue qui mène des recherches sur les phénomènes paranormaux, et Richard Wiseman.

Pour contourner le phénomène de validation subjective (c’est-à-dire la tendance que nous avons tous d’accepter des informations qui peuvent s’appliquer à tout le monde comme des révélations personnelles), les sujets devaient ensuite lire chacun des dix textes descriptifs de la voyante afin de sélectionner celui qui s’appliquait le mieux à leur personne. Pour chaque sujet qui trouve le texte écrit pour lui, la voyante obtient un point.

Le seuil de succès avait été fixé au préalable à cinq sujets sur dix qui choisissent le texte que Patricia Putt avait écrit pour eux (note de 5 sur 10). Le résultat final? Difficile d’être plus décevant: aucun des dix sujets n’a pu se reconnaître dans les textes personnalisés de la voyante, donc une note – littéralement nulle – de 0 sur 10.

Dans le court billet de la JREF qui annonce la conclusion du test, on indique que Patricia Putt a accepté le résultat comme un échec de son don, et n’a pas cherché à expliquer ce cuisant revers par le protocole ou les circonstances du test. Il faut reconnaître que c’est très fairplay, surtout de la part de quelqu’un qui était certainement persuadé de passer ce test haut la main, et de repartir avec un million de dollars en poche après la seconde phase de l’expérience.

Test de médiumnité par la BBC

En cherchant sur Internet, j’ai pu constater que cette dame n’en était pas à sa première participation à une expérience pour démontrer ses dons. En 2004, la chaîne britannique BBC avait rencontré Patricia Putt (qu’on présentait alors comme un médium qui contacte les morts et un… exorciste capable de chasser les mauvais esprits!) et lui avait fait passer un petit test informel.


Patricia Putt, les yeux bandés, tenait le journal intime d’une femme (décédée) et devait la contacter pour décrire sa personnalité. La validité des informations était évaluée par la fille de la défunte, qui était par ailleurs persuadée que l’esprit de sa mère était encore présent dans sa demeure.

La fille n’a pas été éblouie par les performances de Patricia Putt, qui, pour commencer, croyait tenir le journal intime d’un homme. La description du caractère de la défunte était presque à l’opposé de celui décrit par sa fille. Un seul détail correspondait: la mère décédée était bien enseignante mais auprès d’adultes handicapés, et non pas d’enfants comme le médium l’avait dit. Bien qu’informelle, cette expérience avait été perçue comme un échec assez retentissant.

Preuve que la voyance n’existe pas?

Revenons au test récent de James Randi pour nous interroger sur l’impact de ce résultat. Pensez-vous que les gens qui croient aux dons de voyance vont remettre en doute leurs convictions à cause de cet échec de Patricia Putt? Mon petit doigt me dit que non, bien sûr.


D’abord, ils pourront dire que les sceptiques, par leur incrédulité, ont «brouillé les ondes» de la voyante et provoqué l’échec du test. Une variante consisterait à affirmer que Patricia Putt est bel et bien une voyante, mais que des esprits malveillants ou farceurs sont venus lui souffler de fausses informations à l’oreille. Ou que le maître ascensionné responsable de veiller sur l’intégrité du plan astral s’est vu contraint de faire échouer l’expérience pour que la voyance demeure une question de croyance, car c’est dans l’ordre des choses. Ou qu’un ovni de la cinquième dimension a lancé un rayon psychique pour déséquilibrer les chakras de Mme Putt et ainsi neutraliser ses pouvoirs, car ces extraterrestres pensent que la reconnaissance officiellement de la réalité de la voyance entraînerait des bouleversements sociaux. Utilisez votre imagination pour insérer ici une autre déclaration qui possède l’avantage de ne pas être testable. ;-)

Mais même en acceptant l’échec de la voyante, on pourrait toujours avancer que Mme Putt n’était tout simplement pas en forme la journée du test ou qu’il est humain de se tromper à l’occasion.

En outre, l’échec d’une voyante ne signifie pas automatiquement que la voyance n’existe pas, puisqu’il est pratiquement impossible de prouver l’inexistence d’un phénomène. C’est la raison pour laquelle on cherche à savoir si la voyance peut donner des résultats supérieurs à l’effet du hasard dans des conditions contrôlées, selon un protocole rigoureux et logique.

À l’extrême, les gens qui ne comprennent pas la logique de base des expériences scientifiques (en tombant dans le panneau des services de voyance gratuite en ligne, par exemple) diront que la science est incapable de tester ce type de phénomène, ou que ces dons relèvent d’un plan d’existence qui est inaccessible ou non testable. En d’autres termes, certaines personnes rejettent la notion même d’une réalité objective et scientifiquement testable. Vous ne trouvez pas cela un peu malsain?

Bref, un échec dans une démonstration ne signifiera jamais rien pour ceux qui croient déjà à la réalité du phénomène testé. Si vous en doutez, les commentaires qui suivront ce billet devraient illustrer ce point. ;-)

Lire aussi:


27 réponses à “Une voyante/médium veut prouver son don aux scientifiques”

  1. alicia dit :

    bonjour.
    je suis à la recherche d’une médium voyante, qui a participé à l’émission tellement vrai le 01.08.2010 vers 23H. elle se prénome PATRICIA. merci d’avance pour la personne qui m’aidera à la retrouver.

  2. SERRES David dit :

    Bonjour à tous,
    Je suis Médium de naissance et je puis vous assurer que la voyance est un phénomène qui existe vraiment. Encore faut-il savoir comme cela fonctionne. Pour être très bref je vous dirais que le cerveau analyse les perceptions issus de ses centres sensoriels et les associe à une représentation mentale.
    Tout compte fait toujours pour être bref, un bon voyant doit avoir une grande expérience de la vie, des individus, de nombreux autres paramètres comme le fonctionnement psychique humain, ainsi comprendre que voir dans le passé, dans le présent comme dans le futur peut-être donné à tout le monde. Concernant l’expérience du Médium, lorsque l’on entend une personne parler en plus avec un texte ou les changements phonétique selon les individus ne seront que très faible, je pense que l’on ne peut donner son avis que sur la personnalité de l’individu.
    Bon courage à tous,
    DS