Spiritisme : photos d’ectoplasmes canadiens - Blog du paranormal et de l'insolite

Spiritisme : photos d’ectoplasmes canadiens

Rédigé par JC le — Publié dans Paranormal, Parapsychologie

Ectoplasme? Non, il ne s’agit pas seulement d’une insulte du capitaine Haddock ou de la zone externe du cytoplasme d’une cellule, mais aussi d’une hypothétique substance «semi matérielle» que certains médiums à effets physiques auraient été capables de produire afin de permettre la matérialisation d’êtres «désincarnés» (bref, des «fantômes»).

On associe souvent le spiritisme à des événements ou des chercheurs de France, d’Angleterre ou des États-Unis, les principaux pôles dans le développement de ce domaine. Mais d’autres pays, même le Canada, ont eu leur part de séances de «tables tournantes» et autres démonstrations présumées d’une influence directe de l’esprit sur la matière.


Pour preuve, l’Université du Manitoba a récemment mis en ligne une collection de 753 photos prises entre 1918 et 1945, dont beaucoup sont l’oeuvre de Thomas Glendenning Hamilton (1873-1935), médecin canadien qui s’est vivement intéressé aux phénomènes psychiques.

Au menu de la collection photographique du Thomas Glendenning Hamilton fonds : médiums en transe, écriture automatique, moulages ectoplasmiques de mains d’«esprits» dans la paraffine, psychokinésie (télékinésie), pages manuscrites, portraits de chercheurs et une quantité appréciable d’apparitions d’ectoplasmes semblant émaner de médiums.

Par exemple, sur la photo ci-dessus vous pouvez voir Mary Ann Marshall (1880-1963) – une favorite du Dr Hamilton à ne pas confondre avec la médium britannique Mary Marshall (1842-1884) – lors d’une séance en 1929, avec des «ectoplasmes» sur le dessus de sa tête, sur son menton et un dernier qui semble lui sortir d’une narine. Difficile de ne pas remarquer la ressemblance frappante entre la plupart de ces «ectoplasmes» et un morceau de papier chiffonné sur lequel figure un portrait. ;-)

Pour en savoir davantage sur ce sujet, vous pouvez notamment consulter la page Ectoplasme sur le site de l’Institut métapsychique international (IMI). Si vous vous intéressez à la recherche en métapsychique, laissez-moi vous suggérer l’excellent livre «Les aventuriers de l’esprit – une histoire de la parapsychologie» de Grégory Gutierez, qui tient un blog ici et qui a répondu à quelques-unes de mes questions .

Pour visionner la collection de 753 photos, chargez la page principale du Thomas Glendenning Hamilton fonds puis cliquez sur le second lien, près de la fin du texte. Dans votre navigateur, vous pourrez voir 20 aperçus de photos par page et parcourir la collection complète à l’aide des flèches au bas de la fenêtre. Un clic sur un aperçu vous donnera une série de détails en anglais (mots clés, description, etc.) tandis qu’un «double-clic» affichera la photo sélectionnée en pleine grandeur. Amusez-vous bien et si vous faites de belles découvertes, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires. ;-)

Lire aussi:


6 réponses à “Spiritisme : photos d’ectoplasmes canadiens”

  1. amethyste dit :

    Merci, JC…… amethyste (elle est belle la photo…)

  2. tal dit :

    Je me demande si de nos jours il y a encore des recherches sur les ectoplasmes? Sur vidéo, ça devrait être encore plus drôle parce que désolée mais les photos sont assez suspectes… non? Est-ce que vous croyez que vous allez mettre plus souvent des nouveaux articles sur ce blog? Je suis nouvelle et j’ai déjà fait le tour. ;) J’adore ce blog!

  3. kossoff dit :

    Perso, je ne crois pas trop aux ectoplasmes. De nombreuses fraudes furent dévoilées. Presque tous les médiums y passèrent. J’attends toujours un cas authentique, au-delà de tout soupçon! D’ailleurs, de nos jours, cette mode des ectoplasmes a quasiment disparu. Curieux…

  4. JC dit :

    Bonjour Kossoff et Tal, les photos d’ectoplasmes sont effectivement suspectes ;-) mais, au minimum, ces manifestations présentent néanmoins un intérêt historique et sociologique. Par contre, il n’y a pas que des photos d’ectoplasmes dans cette collection.

    Kossoff, à ma connaissance, le phénomène des ectoplasmes a pratiquement disparu avec la belle époque du spiritisme, et les «médiums à effets physiques» ont laissé la place aux «médiums spirituels» qui communiquent avec les morts (James van Praagh, John Edward, etc.) dans le cadre de leurs propres émissions de télévision ou des tournées de séances aux États-Unis.

    Tal, je publie des billets quand j’ai le temps et quand j’ai quelque chose d’intéressant à dire. La fréquence est donc faible et variable. ;-)

  5. kossoff dit :

    Voici quelques trucs qu’employaient les médiums pour réaliser les apparitions d’ectoplasmes.
    Ils cachaient le nécessaire (gaze, fines étoffes,..) dans de petits tubes dans leur… anus et pour les médiums femmes, vous devinerez facilement…
    Même en les déshabillant complètement, on ne trouvait rien de suspect!
    Les séances se déroulaient dans une semi-obscurité et ils disposaient d’un cabinet noir où ils pouvaient préparer leurs apparitions fantomatiques.
    Les scientifiques étaient ainsi trompés par tous les médiums. Certains médiums avalaient ce dont ils avaient besoin et régurgitaient le tout au moment voulu. Ce tour existe toujours aujourd’hui, mais il est réalisé avec des poissons, des pièces, etc..
    Bref, voilà pourquoi je ne crois pas beaucoup à la réalité des ectoplasmes et fantômes de la belle époque du spiritisme!

  6. bien-etre dit :

    pas mal ce blog je viens juste de le decouvrir