Confessions de Raël: entretien avec l’ex-raëlien Jean-Denis Saint-Cyr - Blog du paranormal et de l'insolite

Confessions de Raël: entretien avec l’ex-raëlien Jean-Denis Saint-Cyr

Rédigé par JC le — Publié dans Insolite

rael confessionsLe 13 décembre 1973, Claude Vorilhon – le futur Raël – affirme avoir rencontré un extraterrestre descendant d’une «soucoupe volante», alors qu’il se baladait dans les montagnes du Massif central, en France.

Raël aurait rencontré ces êtres à plusieurs reprises, et dit avoir reçu d’eux un message révélant notamment que l’humanité a été créée en laboratoire par les extraterrestres, que la Bible est en réalité une chronique de la colonisation de la Terre, que l’âme n’existe pas et que les humains peuvent aspirer à l’éternité matérielle grâce au clonage.

Dans les mois qui ont suivi la première «révélation des extraterrestres», Raël s’entoure de quelques sympathisants. Rapidement, le groupe grandit et, quelques mois plus tard, Claude Vorilhon crée le Mouvement raëlien. Raël, qui prétend être le demi-frère de Jésus, devient alors le nouveau et dernier prophète d’une religion basée sur les soi-disant messages des extraterrestres, des êtres qui auraient 25 000 ans d’avance scientifique sur nous.

rael confessionsAu fil des années, Raël a été maintes fois critiqué, autant sur la forme que sur le fond de son message. Dernier coup en date pour le prophète, un ex-raëlien qui a assumé d’importantes fonctions dans ce Mouvement pendant près de 14 ans, Jean-Denis Saint-Cyr, a récemment publié un livre-choc intitulé «Confessions de Raël à son ex-bras droit». Dans cet ouvrage, Jean-Denis Saint-Cyr déclare notamment que Raël lui a un jour avoué qu’il avait inventé ses rencontres avec des extraterrestres, c’est-à-dire le fondement même du Mouvement raëlien.

Afin d’en apprendre davantage, j’ai contacté M. Saint-Cyr, qui a gentiment accepté de répondre à mes questions sur son expérience dans le Mouvement raëlien, sur le «prophète» Raël lui-même, et sur le futur possible du groupe (que certains n’hésitent pas à qualifier de secte). Il s’agit du premier entretien avec Jean-Denis Saint-Cyr publié exclusivement sur le Web. (Comme toujours, les questions de BlogParanormal.com sont en caractères gras.)

M. Saint-Cyr, pourriez-vous nous expliquer dans quelles circonstances vous avez été mis en contact avec le Mouvement raëlien, et quelle a été votre réaction sur le moment. Avez-vous été immédiatement ébloui par les enseignements de Raël, ou votre adhésion au Mouvement a-t-elle été le fruit d’une décision plus graduelle et réfléchie? Aviez-vous des croyances religieuses à cette époque?

Jean-Denis Saint-Cyr: J’avais abandonné la croyance catholique depuis longtemps et j’étais en attente, si je peux dire, d’une théorie plus crédible que celle du petit catéchisme qui nous raconte que la vie a été fabriquée par un Dieu invisible, mais qui nous créé à son image… un Dieu infiniment bon et tout puissant, mais qui laisse crever chaque jour des enfants, des femmes et des hommes. Des hommes qui, de plus, contrôlent les peuples par les armes, la haine, la vengeance, etc.

Sans trop m’en préoccuper, je cherchais des réponses à des questions existentielles… et j’avais lu beaucoup de livres comme j’en énumère quelques-uns dans mon livre «Confessions de Raël à son ex-bras droit».

Quand j’ai pris connaissance des deux premiers livres de Raël, en novembre 1976, j’ai trouvé plausible l’idée que la vie ait été implantée sur Terre par les Elohim de la Bible, Elohim, mot injustement traduit par Dieu, signifiant plutôt «Ceux qui sont venus du ciel». Par contre, de là à prendre Claude Vorilhon pour leur prophète, j’ai longtemps hésité.

Avant de découvrir l’existence du Mouvement raëlien, aviez-vous fait des recherches personnelles sur les ovnis, sur l’astronomie, la biologie et la possibilité qu’une vie ait pu se développer sur d’autres planètes, etc.?

Jean-Denis Saint-Cyr: À cette époque, c’était l’âge d’or des soucoupes volantes, mais je ne m’y intéressais pas tellement. Comme je le raconte également dans mon livre, je n’aurais jamais imaginé un jour devenir rapidement le bras droit de Raël, car sa personnalité m’incitait à ne pas le croire.

Puis, volte-face, je me suis dit: «Ou bien c’est vrai, ou bien c’est le mensonge du siècle.» Et j’ai opté pour ce qui me faisait plaisir de croire à l’époque: au «dernier des prophètes»… en me disant, par exemple: «Jésus, à son époque, était pris pour un farfelu et pourtant, je me serais joint à lui comme disciple.» Il avait besoin d’aide pour transmettre ses messages. Et voilà. J’étais gagné à la cause!

Plusieurs personnes ont déjà noté, il y a longtemps de cela, que le message livré par Claude Vorilhon, qui s’est par la suite rebaptisé Raël, a été largement inspiré par des théories préexistantes, en particulier celles de Jean Sendy. Lorsque Raël vous a révélé qu’il avait inventé ses rencontres avec des extraterrestres, vous a-t-il également parlé des sources d’inspiration de ses messages?

Jean-Denis Saint-Cyr: Avant de découvrir le Mouvement raëlien, j’avais lu Jean Sendy dont certains passages se retrouvent dans les livres de Raël. Mais, c’est plus tard que je me remémorai mieux «l’histoire».

À l’heure actuelle, beaucoup d’information sur Internet circule indiquant que Claude Vorilhon ait plagié Jean Sendy et d’autres auteurs. Ces informations circulent tellement que Raël bâillonne quiconque de ses membres en parle: risquant même l’expulsion du Mouvement. Quelle belle liberté de parole! On peut trouver les comparaisons entre les livres de Raël et ceux de Jean Sendy à l’adresse suivante: http://www.rael.free.fr/main03.htm

Bien évidemment, Claude Vorilhon se garde bien de parler des lectures et des personnes qui lui ont inspiré sa théorie et dont sa mythomanie en fait perdurer l’existence.

M. Saint-Cyr, vous êtes entré dans le Mouvement en 1976. Vous dites que Raël vous a révélé en 1984 que ses soi-disant rencontres avec des extraterrestres – sur lesquelles se fonde le Mouvement raëlien – n’avaient jamais eu lieu. Comment avez-vous réagi face à cette révélation, et pourquoi êtes-vous demeuré dans le groupe jusqu’en 1990? (Voir cet extrait vidéo sur Youtube)

Jean-Denis Saint-Cyr: Après que Claude Vorilhon m’eut avoué n’avoir jamais eu de rencontres avec les extraterrestres, ce fut un véritable choc; c’était la fin brutale d’un rêve. Ma conduite fut uniquement guidée par mon respect pour le «prophète», car… et je ne le compris que plus tard, le connaissant depuis 7 ans, mon endoctrinement – ou ma douceur de caractère – me poussait à ne rien dévoiler qui puisse lui nuire en public. Il vivait chez moi, comme chaque fois qu’il venait à Montréal, au Québec, et je sentais le besoin de le protéger, puisqu’il vivait, cette année-là, en 1984, ce que je qualifiai à l’époque de crise d’identité.

Je ressentais le besoin de ne pas être dépossédé de «mon» prophète; ni d’être dérangé dans ma croyance. Ceci, sans même songer aux conséquences des aveux-chocs que Claude Vorilhon m’avait faits. C’est comme si j’avais eu un deuil à vivre, en silence avec moi-même. Un deuil qui devait être respecté… tout comme lorsque l’on perd une personne proche de nous dont on n’arrive pas à croire qu’elle soit disparue à jamais. Pour ma part, étant guide-prêtre à l’époque, j’avais à faire le deuil d’un «sacerdoce». De plus, inconsciemment, je n’étais pas sans savoir que de faire la lumière sur les aveux du faux prophète me mettrait à dos tous les raëliens à travers le monde, car j’estimais qu’aucun ne me croirait.

Alors, pour éviter des complications et des explications à n’en plus finir, j’ai décidé de remettre à plus tard le dévoilement de mon secret empoisonné. Avec le temps, le pli de n’en parler à personne s’accentua. Aussi, ayant moi-même fortement souffert et étant ébranlé par ses confessions, je voulais éviter aux raëliens ce que j’avais vécu. J’ai donc gardé ce poison spirituel à l’intérieur de moi.

Je dois dire également que de n’en pas parler me fâchait, car je constatais une certaine sorte de complicité partagée en silence avec le faux prophète. Je parle aujourd’hui de faux prophète parce que je suis libéré de l’endoctrinement que je vivais jadis. Mais je me savais en même temps épris du message «biblique» qui découlait de ma philosophie nouvelle eu égard à mes questionnements sur les origines de la vie.

Au fond de moi, je sentais une espèce d’obligation morale de le suivre tellement mon endoctrinement faisait de moi une victime volontaire, consentante. Un secret inqualifiable. C’est triste et difficile à avouer, mais je me suis senti comme une victime d’inceste. Oui, quand une personne est violée, je comprends maintenant pourquoi elle ne veut ni ne peut en parler. C’est pourquoi, peu de temps après le viol moral et spirituel, on faisait comme si rien ne s’était passé entre nous deux… Raël et moi.

Malgré ma large blessure spirituelle, le secret était si grand, si dramatique, que je demeurais littéralement astreint à garder le silence. Aujourd’hui, je regrette infiniment de ne pas avoir dénoncé Raël plus tôt. Mais, croyez-le ou non, je ne le pouvais pas. J’avais enterré l’imposture dans un tiroir de mes souvenirs pour m’éviter des problèmes et des souffrances. J’avais donc acheté la paix. C’est tellement plus facile d’éviter de faire des vagues en demeurant penaud chez soi. À l’époque, je dois avouer en même temps que je ne me sentais pas la force morale d’affronter tous les désagréments que le dévoilement des indiscrètes confidences de Claude Vorilhon m’aurait attirés.

Comme je l’ai déjà commenté, ne croyant ni à l’évolution ni à la création par un être invisible, alors l’hypothèse de la création de la vie par des humains venus d’une autre planète me convenait à l’époque. De plus, comme je l’explique dans mon livre, même si j’étais devenu guide-évêque, j’ai passé par une période où, dans ma tête, je ne travaillais plus pour Vorilhon, mais pour les Elohim. Étape par laquelle, ai-je appris plus tard, d’autres ex-raëliens ont passé pour se délivrer, se libérer de l’endoctrinement qui affaiblissait le sens critique. Aujourd’hui, encore, des raëliens justifient leur endoctrinement auprès de Raël en s’accrochant aux Elohim… ne pouvant concevoir que les Elohim existent sans Raël.

Pour ma part, en 1989, j’ai commencé à déléguer les nombreuses responsabilités que j’avais afin de sortir à jamais de ce Mouvement dont le chef était un imposteur.

À l’époque, Raël n’avait pas été aussi loin que de se faire passer pour Maitreya (le Messie attendu des bouddhistes) ni pour Sa Sainteté (voir à ce sujet la recherche de Claire Labrie qui démontre que Raël n’est pas Maitreya). Il n’avait pas de harem, ni commotionné non plus la planète avec le scandale des faux bébés clonés. On peut dire, ironiquement, qu’il se contentait d’aussi peu que de se faire passer pour le dernier prophète, le frère de Jésus ou le fils de Yahvé au lieu d’agir comme un simple philosophe ou un enseignant qui ne cherche pas à s’enrichir aux dépens des croyances qu’il a fait naître. Ce n’est qu’en 1995 que le Mouvement raëlien est devenu une religion. Aujourd’hui, je me méfie de tout regroupement sectaire ou religieux.

À présent, mon idée diffère carrément de celle de Raël et de celle de «ses» Elohim, car d’après les plus récentes recherches sur nos Origines, des humains d’une autre planète sont venus donner un coup de pouce à la vie déjà existante sur la Terre. Ce qui change complètement la donne. Il faut lire les écrits des Sumériens pour comprendre justement nos origines dont des explications en furent gravées sur des milliers de tablettes d’argile il y a plus de 5 000 ans.

Par contre, depuis toujours, je souhaitais faire éclater la vérité en écrivant un livre. Mais aucun éditeur n’était prêt à se mouiller. Je remercie donc chaleureusement le grand responsable des Éditions au Carré, monsieur Julien Béliveau. Merci!

Après avoir démissionné et quitté le Mouvement, une campagne de salissage a débuté. Or, comme le souligne une connaissance: «C’est typique chez les personnes qui souffrent d’insécurité chronique et qui n’ont de personnalité que celle que leur mentor daigne bien leur donner… Il y en a malheureusement trop parmi les gens de ce Mouvement.»

Avec le recul, pourquoi pensez-vous que Raël vous ait choisi pour jouer un rôle important dans le Mouvement raëlien au Québec? Est-ce parce que vous saviez convaincre les gens? Avant d’entrer dans vos fonctions au sein du groupe, avez-vous reçu un entraînement particulier?

Jean-Denis Saint-Cyr: Je n’ai pas reçu d’entraînement particulier. Je fais partie des premiers raëliens qui ont voulu l’aider (1976-77) et j’ai voulu l’aider de mon mieux. Avec du recul, je dirais que je suis arrivé «comme par accident» avec… comme tout bagage ma bonne volonté, mes connaissances d’éducateur, ma sincérité, ma crédibilité, ma discrétion et mon total dévouement… ce qui me conférait un certain charisme.

Votre expérience dans le Mouvement raëlien a-t-elle changé votre perception de la liberté de croyance et de religion telle qu’on la vit en Amérique du Nord? Pensez-vous que le Québec et le Canada (et même les États-Unis) devraient surveiller davantage les groupes potentiellement sectaires, et ne pas offrir d’exemptions fiscales aux organisations qui affirment (à tort ou à raison) être une religion? Comment voyez-vous l’approche de la France, qui a mis sur pied le groupe Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires)?

Jean-Denis Saint-Cyr: Quant à la liberté de croyance et de religion comme on la vit en Amérique du Nord, elle est importante à condition que lesdites sectes ou religions respectent la Chartre des Droits et Libertés de la Femme, de l’Homme et de l’Enfant. Mais aucune ne devrait être exemptée de payer des impôts, puisque, généralement, les sommes amassées par les gourous ou les «preachers» servent à enrichir un seul homme.

Je ne connais pas très bien le groupe Miviludes en France (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires). Néanmoins, tout en gardant mes réserves, j’imagine qu’il a été mis sur pied à la suite de nombreuses dérives commises par des adeptes de mouvements dits religieux. Dans ce cas, j’approuve le bien-fondé de ce groupe.

Dans votre livre, vous parlez également de l’évolution de Claude Vorilhon, de ses débuts plutôt timides en tant que «contacté» qui livre un message des extraterrestres (voir par exemple cette vidéo du témoignage qu’il a livré à l’émission Le grand échiquier, en 1974), au personnage médiatique très coloré qui s’attaque aux institutions, qui prétend que le clonage humain est rendu possible par le biais de sa filiale Clonaid, etc. En considérant ces changements dans la personnalité du «prophète», êtes-vous inquiet pour l’avenir? Pensez-vous que des dérives graves puissent se produire au sein du Mouvement raëlien?

Jean-Denis Saint-Cyr: Le jour où Claude Raël fera une autre dépression, j’ai bien peur que le gourou des raëliens cherche à entraîner avec lui, dans un grand coup d’éclat médiatique, les adeptes de sa secte. Car son ego est si fort que même après sa mort, il voudra que l’on souligne obligatoirement son départ et que l’on parle encore de lui. Vorilhon a écrit, en page 93 de son deuxième livre:

«Les Elohim commençaient à parler par ma bouche ou plutôt à écrire par ma main.»

J’ai peur, car, à la page 148 du même livre, on lit:

«Vous qui croyez [il écrit bien «croyez» et non «comprenez»] à tout ce qui est écrit ici, quand le Guide des Guides (Claude Vorilhon) vous convoque quelque part, laissez tomber toutes vos préoccupations, c’est peut-être parce qu’il a reçu une information concernant la fin.» «Et si vous êtes près de lui à ce moment-là, vous serez sauvés et amenés avec lui loin des souffrances.» «Vous qui croyez, ne portez pas de jugement sur les actions ou les paroles des Elohim. Le créé n’a pas le droit de juger son créateur. Respectez notre prophète et ne portez pas de jugement sur ses actions et sur ses paroles, car nous entendons par ses oreilles, nous voyons par ses yeux et nous parlons par sa bouche.»

Alors? Est-ce le présage annoncé d’un départ semblable à ceux des adeptes de l’Ordre du Temple Solaire (OTS) ou de Jim Jones?

Comme vous semblez suivre encore l’évolution du Mouvement raëlien, je me demandais si vous saviez pourquoi Raël a vendu son vaste domaine Ufoland (en Estrie, Québec) en 2007 et qu’il est allé s’établir à Las Vegas.

Jean-Denis Saint-Cyr: Je ne suis l’évolution du Mouvement raëlien qu’à travers les comptes-rendus publiés par les médias… Puis, un peu plus depuis la sortie de mon livre, parce que de nombreux ex-raëliens me rappellent tel ou tel événement ou m’en apprennent. Par exemple, Ufoland, en Estrie, au Québec n’est pas vendu. La vente avait été annoncée comme finale, mais elle a supposément chu à la dernière minute. Et Raël a quitté le Québec quelque temps après qu’il se soit fait ridiculiser à la télé, à Montréal, par quelqu’un qui lui a empoigné doucement le chignon (NDLR: il s’agit de la version québécoise de l’émission Tout le monde en parle, voir la vidéo sur Dailymotion). Le faux prophète a quitté le Québec en disant que les Québécois ne le respectaient plus. Il est actuellement à Las Vegas, mais il se cherche une terre d’accueil… qu’apparemment les raëliens japonais lui offrent.

En terminant, comment votre livre a-t-il été accueilli par le public et par les membres du Mouvement raëlien? «Confessions de Raël à son ex-bras droit» est-il uniquement distribué au Québec? Sera-t-il éventuellement diffusé en librairies dans d’autres pays (en France notamment)?

Jean-Denis Saint-Cyr: Mon livre est très bien accueilli par le public en général, J’en reçois beaucoup d’éloges et on salue mon courage. Quant aux raëliens, je répète ce que j’ai déjà dit lors d’une émission de télévision diffusée à deux reprises à des heures de grande écoute: je crois que les raëliens ont reçu le mot d’ordre de m’ignorer afin d’éviter de me faire de la publicité. Par exemple, il y a 5 ou 6 ans, une journaliste avait infiltré le Mouvement et produit ensuite un livre qui n’a pas plu à Raël ni à ses adeptes. Alors, ces derniers sont allés faire de l’intimidation au Salon du Livre de Montréal. Et les médias ont publicisé l’événement. Pour ma part, j’ai été présent pour la signature de mon livre au même Salon, en 2009, mais personne… pas un seul n’est venu m’intimider.

Pour être plus précis, très peu de raëliens m’ont écrit pour me critiquer. Toutefois, je sympathise avec ceux qui le font, car mes révélations défont complètement les bases du raëlisme, leur philosophie, ce à quoi ils croient. Ils sont tout de même victimes comme je l’ai été. Donc, tout simplement en réaction, ils interrompent leur questionnement et ils s’attaquent à moi plutôt qu’au mensonge avoué de Claude Vorilhon. Je crains qu’un égoïste désintéressement de la vérité des autres les décide à donner tort à ceux et à celles qui ne pensent pas comme eux. Il n’y a que les idées du groupe qui comptent pour eux: ce qui devient une espèce de dangereuse abdication pour l’esprit. Qu’est-il advenu de leur liberté de penser?

Très bientôt, le livre sera vendu en version livre électronique (e-book) à travers des sites comme Amazon. Pour l’instant, mon livre se retrouve dans toutes les librairies du Québec et dans certaines grandes surfaces, mais des gens de plusieurs pays (France, Belgique, Suisse, États-Unis, Panama, Corée, Italie…) l’ont déjà fait venir (avec le paiement sécurisé PayPal) en contactant directement mon éditeur à l’adresse suivante:

http://editions-au-carre.blogspot.com/2009/11/confessions-de-rael-son-ex-bras-droit.html

M. Saint-Cyr, bonne chance avec votre livre et sincères remerciements pour avoir pris le temps de répondre aux questions de BlogParanormal.com.

Jean-Denis Saint-Cyr: JC, merci pour votre travail, pour vos questions et pour votre respect.

___________________________________

Note de JC: les commentaires sont ouverts, mais comme les sujets abordés ici sont particulièrement délicats (et que Raël est particulièrement susceptible), je vous demanderais de faire un effort pour ne pas employer de termes qui pourraient être interprétés comme diffamatoires. On se comprend? ;-)


183 réponses à “Confessions de Raël: entretien avec l’ex-raëlien Jean-Denis Saint-Cyr”

  1. NEMROD34 dit :

    Et ? Il existe aussi des -tas de livres de science fiction, ou de fiction sur divers sujet ça prouve quoi ? Pourrais tu une fois t’expliquer clairement ?

  2. 0livier dit :

    @raelity: tu sais que t’es carrément vintage toi et ton chichignon!
    http://owni.fr/2011/02/07/lhum.....a-la-mort/

  3. Goodsoul dit :

    Vouloir aider les gens sincerement en dissimulant ses véritable désirs,intentions et connaissances ne peut conduire qu’a la tromperie sur soi-meme et sur les autres.La progression de l’etre par la réalisation de l’orgasme infinie tout en donnant un pourcent de son salaire est un mélange de connaissances diverses dans un meme cocktail. Définition simple de son enseignement de premier année je l’admet.Notre amie rael manque beaucoup de discernement , nous ne sommes pas tous a son niveau et pour ceux d’entre nous qui avons explorer l’espace-temps et l’interdimesionnelle, nous ne pouvons que nous attrister de cette manipulation hasardeuse. L’extase la plus haute qui nous sois connu et exporter de nos prédécesseurs ne sont pas relier au corps mais a la conscience de l’etre voir l’esprit qui nous habitent. elles ne sont pas vraiment relier a l’univers de la chair, c’est tout , ce n’est pas en cherchant avec nos mains que l’ont n’y arrivent. Quant aux extra-terrestre, il faut bien mal les connaitres pour affirmer qu’ils supportent ce chemin , nous pouvons considerer qu’ils soit en contact avec L’une de ces races et qu’ils n’ont pas évoluer au point de se désinterresser de leur plaisirs sexuel soit! Alors de ce cas ,il n’as pas le bon numero de téléphone car la plupart des races races visitant notre systeme ont depuis longtemps surmonter leur appendices et l’extase de celui-ci. IL suffit d’un voyage de la conscience, dans la bonne dimensions pour réaliser que ce corps de chair n’est pas le corps énergétique qui nous propulse au septieme ciel proprement dit. l’oeuvre de rael transpire l’égocentrisme, et l’accumulation de la richesse et des femme ( ces fameux anges) par l’ignorance de ses supporters.

    By the way! a quand le prochain atterissage manqué?

  4. shaman dit :

    En tout cas Rael a trouvé un bon moyen de s’enrichir et de se payer la traite avec les femmes,très intelligent et rusé.

  5. Raélitout dit :

    Au sujet de la prétendue révélation qu’aurait faite Rael à Jean Denis St Cyr, il y a un fait incontournable qui devrait normalement interpeller l’esprit critique des lecteurs de son livre et des journalistes qui lui ont donné complaisamment la parole!
    Il y a environ 60000 raéliens sur la planète, quelques milliers de guides de cette organisation, et un seul d’entre eux, le chanceux Jean Denis, qui aurait reçu les confidences de Rael! Ne trouvez-vous pas cela bizarre?
    De plus, Rael consacre sa vie depuis l’âge de 27 ans à faire connaître le message qu’il prétend avoir reçu, de ces extraterrestres, avec une organisation de membres, dont le seul but est également de l’aider dans cette mission! Alors croyez vous un seul instant qu’il aurait pu fragiliser cet édifice, pour si peu que ce soit, en faisant une telle révélation à Jean Denis?

  6. Raélitout dit :

    Bonjour, je vous informe que le titre de votre sujet: « Confession de Rael » est une déviation de l’information! Il manque un mot essentiel qui devrait aparaitre après le mot « confession » c’est le mot: présumé!
    En effet, cela induit les lecteurs vers quelque chose qui n’est pas la vérité, car Rael, lui dit exactement le contraire de Mr St Cyr.
    Toute personne injustement accusée devrait avoir le bénéfice du doute, c’est le cas, normalement avec la justice, pourquoi cela devrait-il ètre différent dans l’information journalistique?