OVNI : l’approche sociopsychologique

Rédigé par JC le — Publié dans Brèves, OVNI

Une petite note pour vous signaler que je viens de découvrir, par le biais blog Métapsychique, un tout nouveau blog intitulé Scepticisme scientifique. Le nouveau-né s’intéresse en particulier au modèle sociopsychologique du phénomène ovni. Lancé plus tôt cette semaine, ce blog comporte déjà plusieurs articles et quelques vidéos dont certaines, malheureusement très courtes, ont été réalisées par son créateur : Jean-Michel Abrassart. Voici la première d’une série de vidéos qui explique très rapidement en quoi consiste le modèle sociopsychologique des ovnis:

Vous trouverez ses autres petites vidéos (portant sur les enlèvements par des «extraterrestres», les méprises simples et la notion de «cas résiduels») sur Youtube.

L’auteur de ce nouveau blog a déjà plus longuement expliqué sa perspective dans un article de l’AFIS (Association française pour l’information scientifique) présentant dix raisons qui laisseraient penser que les ovnis sont un phénomène sociopsychologique (PDF). Alain Delmon, qui héberge sur son site le fichier mentionné ci-dessus, propose également une critique des dix arguments avancés par Jean-Michel Abrassart.

Pour en apprendre davantage sur le modèle sociopsychologique du phénomène ovni, vous pouvez lire cet article de Wikipedia. À noter qu’on y cite notamment les travaux de Bertrand Méheust, dont le livre Science-fiction et soucoupes volantes (1978) a d’ailleurs été réédité il y a quelques mois aux éditions Terre de Brume. Pour en apprendre davantage sur ce livre (et sur l’histoire de l’ufologie, par richochet), je vous suggère d’écouter cette émission des Aventuriers de l’étrange avec Bertrand Méheust.


135 réponses à “OVNI : l’approche sociopsychologique”

  1. Orphee dit :

    Et hop !
    Un de plus !
    Orphee, non content d’avoir eu le 777 nous a pondu un 1000 puis un 100 !

    C’est y pas la preuve de mon extra-terrestrisme ;-)

  2. Orox dit :

    Orphée: Et si nous assistions à l’exception qui confirme la règle? D’accord, la vie est très rare dans l’univers, mais elle existe (supposons). Encore plus rare seraient les formes de vie qui peuvent prétendre à la définition proprement dite d’une civilisation. Mais si, par le plus extraordinaire des hasard, deux formes de vie séparées par quelques années lumières seulement devenaient intelligentes et serait à peu près contemporaine? Ceci est une supposition, je ne crois pas que les choses se déroulent vraiment comme ca.

    Autre problème: le déplacement. La vitesse de la lumière est une limite théorique. Un modèle de propagation d’une civilisation ET qui m’apparait somme toute assez probable consisterais à employer des sondes totalement auto-suffisantes et capables de créer des colonies dans un rayon de quelques années-lumières, sans tenir compte du temps que l’on mettra pour y parvenir. Puis de fil en aiguille, une civilisation pourrait éventuellement rayonner sur quelques années lumières depuis sa planète d’origine. Et si par hasard, dans ce rayon se trouvait notre propre planète? Si je prend pour acquis qu’une ou des intelligences ET existent, il y a forcément quelque chose de ce genre qui s’est produit. Nous propre compréhension de ces distances énormes et du facteur temps bénéficiera d’un énorme bond en avant lorsque nous déciderons d’occuper quelques avant-postes dans notre propre système solaire. Si Proxima Centauri n’est pas pour demain de par sa distance incroyable, Mars, par exemple, est tout à coté de chez nous. Nous avons compris depuis longtemps que la meilleure facon de voyager ne consiste pas à faire beaucoup de bagages mais de se servir de ce que nous trouverons sur place. Je suis donc persuadé que notre instinct nous guidera hors de notre système solaire un jour. C’est le propre de l’homme d’aller toujours plus haut, plus loin, plus vite… C’est inscrit dans nos gènes.

  3. Bernard Poulin dit :

    Bonjour André P.

    À propos de bébés hybrides ou présentation de bébés…Certains ravis pensent que ces bébés servent à peupler d’autres planètes, ou qu’ils sont utilisés comme main-d’oeuvre.Et les ET après une présentation d’enfant ont dit à une ravis que c’étaient les enfants du futur.

  4. Orphee dit :

    Orox

    Je veux bien imaginer qu’il existe des ET quelque part. Cela ne me gène absolument pas en fait.
    En faire une civilisation chronologiquement parallèle à la notre me semble déja bien plus téméraire.
    Vient ensuite le problème du silence: toute matière génère un « bruit », cette « onde » si souvent exploitée par les crédules comme recette miracle avec ses ions, nions et positions quarquizés ;-)
    La « matière » utilisée par les extra-terrestres est donc, pour nous être la plupart du temps invisible, tout simplement immatérielle :)
    Nous atteignons donc une autre dimension et il serait bon qu’on prenne conscience de ce qu’est une autre dimension. C’est en fait la seule échappatoire à « l’existence » des ET sur terre, existence étant un mot particulier puisque, justement, il se réfère à notre capacité de mesurer. En l’occurence, quelqu’un appartenant à d’autres dimensions que celles dans lesquelles nous nous baignons n’aurait aucun moyen d’intervenir sur la matière qui nous entoure.
    Nous parlons alors d’un sujet absolument théorique, invérifiable et, surtout, parfaitement incompatible avec ce profil de l’extra-terrestre intégré à notre monde et utilisant des méthodes parfaitement modernes (pour nous) afin d’étudier la race humaine.
    Notons au passage que les extra-terrestres, malgré leur profil théoriquement supérieur, enlèvent souvent les mêmes personnes pour les reposer à la même place ;-) et nous font pousser des bébés hybrides esclaves rois. Une chose est sûre, avec des dictateurs invisibles de ce genre, la vie -la mienne en tout cas- n’est pas prête à devenir un enfer :)
    Je serai franc: ça pourrait être comique mais, à mon avis, ça fait plus dans le pitoyable-incohérent-naïf et il faut avoir beaucoup de courage pour rester ouvert à la possibilité OVNI alors qu’elle est si mal représentée :(
    Vous permettez que je ne me mette pas à lire tous les paranos-gourous-scientifiques qui vous batissent des cathédrales de stupidité ? je préfère mon ignorance aux croyances des dieux … à moins qu’ils aient la gentillesse de répondre aux questions les plus basiques qu’un être doté de deux pattes et d’un semblant de cerveau peut se poser. Et, visiblement, les réponses ne sont pas au menu de demain.

  5. Orox dit :

    Vous dites quelque chose d’extrêmement intéressant à mon avis: » La “matière” utilisée par les extra-terrestres est donc, pour nous être la plupart du temps invisible, tout simplement immatérielle  »

    En effet, selon la deuxième loi de la thermodynamique, chaque phénomène physique de nature cinétique ou potentielle, doit obligatoirement dégager un certain volume de chaleur et/ou d’énergie, ce qui serait détectable grâce à la spectroscopie. Autrement dit, si nous pointions un détecteur sur une planète habitée dotée d’une infrastructure industrielle, cette activité industrielle serait absolument détectable, même très loin. Donc ce « silence radio » doit être délibéré. J’ai déjà expliqué quelque part sur le blog que nous-même sommes en principe détectables depuis environ 1901, date de la première transmission sans fil de l’histoire. Rien n’empêchera nos scientifiques de développer un moyen sûr qui nous permettra d’être indétectables si le besoin s’en fait sentir. Bon, ca peut sembler un peu parano mais je pars évidemment du principe qu’une intelligence ET existe et est au courant de notre existence.

    Donc, pour illustrer le tout , dans un principe de non-ingérence avec des civilisations de type 0, (nous, par exemple), il serait éventuellement nécessaire de ne pas être détecté à distance. Ca explique une chose; qu’on ne puisse pas détecter à distance des civilisations bien réelles au delà d’un certain niveau technologique, et qu’il leur serait éventuellement possible d’accomplir la prouesse technique de ne pas laisser de trace détectables par nos technologies actuelles. Le projet SETI est à mon avis une erreur de taille: nous cherchons ce qui nous ressemble, et rien ne nous laisse penser qu’une autre forme de vie intelligente utilise une technologie similaire à la nôtre, ni même que cette forme de vie intelligente soit basée sur le carbone.

  6. Orphee dit :

    Bien sur, je ne suis absolument pas d’accord ;-)

    La supposition que tu fais par d’un principe plutôt courant dans le domaine: le complot.
    Les ET nous cachent donc leur présence. Et pourquoi donc ?

    1) parce qu’ils ont des ennemis ailleurs. Très bien, dans ce cas ces ennemis sont tout aussi silencieux probablement parce qu’ils ont également d’autres ennemis avec d’autres ennemis … et tout ça dans un vacarme de silence :)

    2) parce qu’ils ne veulent pas que nous les repérions. Allons au bout des choses: s’ils agissent ainsi c’est parce qu’ils nous suivent depuis la nuit des temps ou que, miraculeusement, ils nous ont trouvé juste au moment où nous fabriquions de téléscopes :) . Cette dernière hypothèse ne tient pas du fait que … ça fait un hasard lourd à porter et qu’ils auraient en conséquence adopté une politique rapide sans connaitre les impacts réels de leur présence. Donc revenons à la premiere possibilité: ils nous suivent depuis la nuit des temps. Hélas, c’est étrange, la nuit des temps ne leur rend pas ! les traces historiques des OVNI démarrent avec notre technologie, le passé antérieur est plutôt minable, ce que ce soit en apparition de vaisseau extra-terrestre ou en intervention chirurgicale envers les humains.

    Pour le reste Seti vaut ce qu’il vaut et c’est déja pas mal. Il se contente d’analyser le « bruit » de l’espace pour vérifier si sa forme est intelligente. Pour info on peut effectivement faire de l’anti-bruit mais certainement pas dans un volume énorme, « l’anti-bruit » correspond à une « anti-énergie » qui, pour être efficace, doit être localisée au plus près de la source de bruit faute de quoi on ne repèrerait pas un bruit mais deux.
    Le fait de considére qu’un OVNI se propulse avec une énergie indetectable ne me gène pas si … on ne mélange pas les ET aux hommes :)

  7. Orox dit :

    La décision de se comporter de telle ou telle facon envers une civilisation ne relève pas automatiquement du complot; ex: si je décide de ne pas dévoiler un aspect X ou Y il peut y avoir différente raisons à cela, sans que l’on soit obligé de voir des complots partout. A ce compte là, absolument tout serait un complot dans ce domaine…

  8. chr dit :

    Il y a une chose qu’il ne faut pas oublier, c’est la notion dutemps. Certaines Galaxies tournent plus vite que la nôtre… Alors observer une population humaine (sapiens) qui finalement n’a commencé à exister il y a deux millions d’années… A l’échelle de la terre c’est insignifiant.
    Si toutefois, l’évolution s’est bien passée comme nous le croyons…
    Si nous tenons compte des fossiles, des objets retrouvés leur nombre est fort faible par rapport au nombre de population estimé à l’époque… C’est une autre histoire…
    Je crois sincèrement qu’il y a un phénomène de société pour les enlèvements notamment, mais nous ne pouvons toujours pas tout renier en bloc sous prétexte que 99% des observés fabulent. Il est difficile pour un observateur extérieur de pouvoir porter une opinion définitive sur les témoignages de personnes sans les connaître plus en profondeur, connaître leur vécu…
    Nous raisonons d’une certaine manière, mais comment une autre espèce peut-elle raisoner?
    L’observation, pour d’autres cultures, n’a pas par exemple la même durée dans le temps.
    Il y a trop de paramètres qui peuvent entrer en ligne de compte
    Mais liberté à chacun de dire ce qu’il pense

  9. Bob dit :

    Bonjour,

    Pendant que nous y sommes à parler de Monsieur Abrassard, il a promu récemment JC, l’auteur de ce blog, comme membre de l’IMI :

    « La question de fond est: pourquoi diable, si on est un tenant de la réalité du paranormal, nommer son Blog « Zététique, Science et Parapsychologie »? Il serait bien plus logique de le nommer tout simplement Métapsychique, Blog du Paranormal et de l’Insolite (qui sont d’autres Blogs d’adhérents de l’IMI) ou encore tout simplement « Parapsychologie ». »

    Vous l’avez bien cherché, à force d’être un tel croyant invétéré…

  10. JC dit :

    Bonjour Bob,

    Oula! merci pour l’info. Pour clarifier la situation, il n’est peut-être pas inutile de préciser que je n’ai absolument aucun lien avec l’IMI (ou tout autre organisation ou groupe d’ailleurs). Pour parvenir à cette conclusion, M. Abrassard n’a certainement pas utilisé la démarche rigoureuse qu’il semble prôner sur son blog. C’est une nouvelle forme de divination ou quoi? ;-)

    En même temps, ce type de déclaration ne devrait pas nous étonner puisqu’il provient de quelqu’un qui a déjà affirmé ailleurs dans sur blog:

    «Le « blogparanormal » est, comme son nom l’indique, le blog d’un Psiphile, convaincu a priori que le Psi existe»

    Au moins, j’ai le mérite (toujours selon M. Abrassard) de ne pas «troubler le public, en brouillant la frontière entre l’approche critique du paranormal et l’approche croyante» car j’affiche clairement mes couleurs de suppôt du paranormal (ça, c’est de moi). ;-)

    Paranormalement (et IMIment) vôtre ;-)

  11. Orox dit :

    Si je décidais demain matin d’administrer un blog d’opinion pour ou contre le paranormal, sans plus, je me condamnerais moi même à la controverse: la contre-argumentation sera mon lot quotidien, du fait que j’annonce la couleur de mes croyances (ou non croyances) dès le départ. La neutralité consiste à présenter tous les points de vue possibles en mettant de coté ses propres convictions, résultat: une richesse d’échange immense, comme c’est le cas ici.

    Comme vous le savez tous, je suis un partisan confirmé de l’HET. Mais je ne ferai jamais l’erreur d’aller présenter mes affirmations sur des sites sceptiques, pas plus que je ne le ferai sur des sites pro-HET, qui sont tous les deux réducteurs en ne validant que les opinions allant dans l’optique des sites en question…. De toute facon, en constatant l’étendue du lectorat de certains de ces sites, j’aurais peur d’être obligé de dialoguer avec moi même uniquement, ou alors avec le sceptique ou l’illuminé de service du site, c’est pareil… :-)

  12. Orox dit :

    Orphée: Je viens de faire un 111. Qu’est ce que vous dites de ca? :-)

  13. chr dit :

    Félicitation Orox…pour le 111
    Cela dit, je trouve également qu’il est préférable d’aller sur des sites dont l’auteur n’affiche pas ouvertement son avis et je dois aussi avouer qu’il est difficile de pouvoir échanger si ce n’est avec le « créateur » du site en question.
    La neutralité nous conduit souvent vers une recherche sincère…

  14. mariuss66 dit :

    L’hypothèse culturelle (du genre « les gens voient les mêmes soucoupes volantes et ET que dans les films, donc ça provient des films et ne sont que l’effet de leur imagination ou encore leur cerveau leur joue des tours) est boiteuse à mon avis.

    La raison est simple: si le phénomène OVNI et les thèmes associés (comme les enlèvements) sont « inspirés » consciemment ou non pas le cinéma et la littérature, comment se fait-il que personne n’a prétendu avoir rencontré un Vulcain comme dans Star Trek, ou un wookie comme dans Star Wars?

    Pourquoi personne ne prétend avoir rencontré un vampire, un loup-garou ou même Jason? Pourquoi seulement des Ovnis et des extra-terrestres qu’on n’a vu dans aucun film? (à part les « petits gris » qu’on peut voir dans « rencontre du 3e type » et dans « communion », mais dans ces cas, ce sont les témoignages qui ont inspiré les films et non le contraire!).

    Encore une fois, il s’agit d’une hypothèse qui peut expliquer certains cas, mais pas l’ensemble du phénomène…

  15. gama dit :

    Ton analyse est intéréssante mais il n y a pas que des mythomanes sur cette planete.Si tu prend du temps pour chercher convenablement dans le domaine ovni,tu pourras constater les faits et tu pourras meme te poser des questions.De la nuance,voila ce qui manque dans les discours passionnés.

  16. Orphée dit :

    A Marius

    « L’hypothèse culturelle » ne vient pas des films mais … de la culture !

    D’abord l’affirmation « personne n’a prétendu avoir vu un vulcain » ou son équivalent est fausse: plusieurs personnes affirment avoir rencontré des extra-terrestres venant de planêtes bien définies (mais la plupart du temps introuvables). Il est bien évident qu’une personne affirmant avoir rencontré un extra terrestre « lunien », « martien » ou de toute planête proche se verrait rapidement confronté au problème de la réalité, celui qui fait mal aux oreilles des sourds: on a assez de moyens technologiques pour mettre au tapis toute affirmation de ce genre.
    Ensuite, si l’on en croit les nombreux dérapages du net, il y aurait bien des « témoins » de créatures cauchemardesques venues d’ailleurs.
    Même les vampires ou les loups garous ont leurs adeptes !

  17. Bernard Poulin dit :

    En parlant de loups garous il y a un cas troublant d’observation relaté dans ce clip vidéo:

    http://www.dailymotion.com/rel.....uebec_news

    Et en ce qui a trait à de possibles bases lunaires et/ou martiennes (extraterrestres)je crois Orphée que ce n’est pas totalement à exclure…ce n’est pas parce que la NASA ne nous a jamais confirmé cela qu’il ne puisse y avoir de bases ET sur ces astres spatiaux, voyez-vous c’est que moi je pense que la NASA ne nous dit pas nécessairement tout de leurs découvertes, des missions effectuées dans l’espace, la NASA peut très bien garder des choses secrètes qu’elle ne dévoilent pas à tout le monde pour le moment, je doute du peu d’informations données par celle-ci en ce qui concerne les OVNI, c’est une impression que j’ai que cette dernière nous camouffle peut-être possiblement certaines choses à propos des UFO et des activités spatiales de leurs occupants Aliens…d’ailleurs qui sait la planète mars ou la lune ont peut-être été dans un très lointain passé opportunément beaucoup plus hospitalière au développement de la vie intelligente de forme humanoïde, rien interdit cette possibilité que des ET également puissent être venus d’un autre ou d’autres systèmes solaires et aient eu l’opportunité de construire une ou des bases sur mars ou la lune, ça m’apparaît très envisageable surtout par une ou des civilisations extraterrestres extrêmement évoluées…il ne faut pas oublier qu’ici même sur Terre nous terriens avons eu des surprises, des créatures terrestres qui vivent dans des endroits avec des conditions très difficiles…mais le métabolisme de ces animaux biologiques s’est adapté à leur milieu, je pense ici par exemple à des créatures terrestres qui vivent dans des fosses abyssales ou encore profondément sous-terre

    J’envisage comme peut-être plausible que des êtres,bêtes ou bestioles intelligentes ET vivent sans doute pas si loin de nous et pourraient survivent parfaitement quelque part dans notre système solaire…

  18. Améthyste dit :

    ..J’envisage comme peut-être plausible que des êtres,bêtes ou bestioles intelligentes ET vivent sans doute pas si loin de nous et pourraient survivent parfaitement quelque part dans notre système solaire…

    Si je tiens compte de mes expériences personnelles au sujet des entités , je pense que toutes ces créatures que l’ on débat à travers posts existent bien dans notre dimension sur un point terrestre.

    Des êtres doués , intelligents, je n’ en douterai jamais ( j’ exclus les formes Aliens , une race plus spécifique), disons, je soulève intelligence mais je ressents plus chez eux une énergie plus perfectionnée que la nôtre , disons que ces créatures ont une capacité de transcommuniquer( chaque créature forme entité a sa propre approche image, conditionnement avec l’ homme terrestre, une facilité apparître – disparaître.Un monde extraordinnaire, hors-normale.
    Si existe un monde de créatures entitéssur un plan terrestre, ne pas exclure notre monde marin.

    Dernièrement , j’ ai vécu une petite histoire très intriguante, disons différente que celles que je peux vivre régulièrement avec des formes entités toujours sous différentes images, lieux formes etc.. , elles restent très diversifiées les apparitions chez ces entités.Ces images ne se répètent jamais.Je précise ,pour mon cas.
    C ‘ était environ une semaine, je ne rentrerai pas dans plus de détails ,je me suis retrouvée dans un lieu :dans les profondeurs marines , une eau bleu- océan, très foncée ,hors -dimensions, j’ ai entendu un bruit de loin comme les chants d une baleine,très consciente sur ce phénomène, je sentais un appel,je ne pouvais pas m approchger vers ce bruit un peu musique, je n ‘arrive toujours pas à l analyser cette situation mais ce que je sais, j’ aurai aimer y rester un plus longtemps car cette projection était différente , j’ avoue que je me sentais très heureuse, en apensateur!!!

    Améthyste

  19. Améthyste dit :

    Approche Ovni, un lien:

    http://www.dailymotion.com/rel.....ou-realite

    Améthyste

  20. Peu importe dit :

    Commentaires intéressants et élevant un peu le débat.

    Je relève juste deux bribes de commentaires qui m’ont intepellé, afin d’en venir plus bas à une corrélation autorisant une toute autre théorie que le phénomène « sociopsychologique », finalement mieux connu en philosophie comme le « désir collectif » :

    « Sociologiquement parlant, pourquoi y a t’il des observations sans discontinuer depuis soixante ans? »

    et

    « Je ne sous-entend pas que le fait que l’on parle d’ovni depuis 60 ans est une preuve de leur existence(…) »

    A vous entendre, on pourrait penser qu’avant ça, il n’y aucun témoignage ou traces de telles observations.

    Je tiens juste à rappeler que les dits phénomènes remontent à plusieurs siècles en arrière voire plus encore.

    Des millénaires ?

    Bien avant la sociologie, les sciences modernes, notre civilisation porte des traces qui n’étaient pas soumises à des hypothèses contradictoires éthiques.

    Cette antique vision de la chose, bien que « traitée » comme « hérétique » par la conception religieuse du ciel mettait déjà en exergue une question fondamentale qui n’est pas abordée ici:

    Les OVNIS et Dieu.

    Ce que je cherche à dire, c’est que dans le fond (et non la forme), cette relation à une création divine, ou à une manipulation génétique « originelle » peut être la base du secpticisme ou plus exactement de l’agnostiscisme refusant cette idée de l’homme en tant que « produit » non naturel.

    Et l’on peut même, évidemment, étendre la question
    à toute la vie sur terre en tant que biotope nécessaire à un sujet/groupe principal.

    Cette idée pourrait expliquer sans aucune forme de paranoïa complotatoire (je te rejoins Orox), la raison pour laquelle, l’absence de détection nous parait si frustrante au point de devenir l’argument-preuve d’une non-existence extra-terrestre.

    Qu’en dites-vous?

  21. Orox dit :

    Peu importe: Stanley Kubrick a illustré de facon sublime cette association entre le concept de Dieu et celui des extraterrestres dans son fameux « 2001: L’Odyssée de l’espace » en 1968. Mais avez-vous remarqué que depuis ce temps la perception du phénomène se rationalise de plus en plus, pour s’éloigner du concept de Dieu et se rapprocher de plus en plus de l’homme? Je précise. Depuis 1995 principalement, le fait qu’on puisse cataloguer de plus en plus d’exoplanètes, et dont les premières qui ont été répertoriées étaient au départ de type géantes gazeuses, puis plus tard de type telluriques, marque un jalon fondamental dans notre compréhension de l’univers et de notre place dans celui-ci. Cet élan pousse soudain les gens à se poser des questions qui ne sont plus percues comme étant farfelues ou délirantes si on compare à la perception que l’homme avait de ces interrogations existentielles il y a 40 ans à peine. On aura possiblement la confirmation bientôt que la vie existe hors de la Terre:

    http://www.techno-science.net/.....;news=7267

    Et j’ai l’impression qu’il n’y aura pas d’émeutes ou de bouleversements sociaux pour autant, ce qui n’aurait peut-être pas été le cas si cette nouvelles était arrivée il y a quelques décennies. Pourquoi? Parce que ca apparait de plus en plus normal, en regard de nos connaissances actuelles. Et Dieu dans tout ca? Ben il reste Dieu, comme d’habitude: invisible, inodore, sans couleur, sans saveur, omnipotent, ventripotent, omniscient, à haute teneur en fibre et il ne colle pas aux dentiers… :-)

  22. NEMROD34 dit :

     » A vous entendre, on pourrait penser qu’avant ça, il n’y aucun témoignage ou traces de telles observations.

    Je tiens juste à rappeler que les dits phénomènes remontent à plusieurs siècles en arrière voire plus encore.  »

    Je dirais même qu’il y en avait plus avant !
    Plus on avance et on connait le ciel, la météo, l’astronomie ect, moins il y a d’ovnis.
    Enfin au final c’est pas sur puisqu’on a maintenant des engins volants.
    Il serait intéressant de voir a quel moment on a le plus de chance d’avoir beaucoup d’ovnis.

  23. Robert dit :

    Abrassart? titulaire d’un diplôme en psychologie des religions et un en philosophie.

    La parfaite preuve que savoir et intelligence font deux….pour le reste, no comment.

  24. NEMROD34 dit :

    Je vais jeter un peu de feu sur l’huile …

    http://pangolia.com/scepticism.....index.html

    Merci de signaler dans vos commentaires ici si je peux les mettre sur la page (et donc vous répondre sur la page).
    Je ne dis pas que j’y mettrais tous les commentaires, mais si quelque chose est intéressant on gagnera du temps (et je répondrais ici et sur la page).

  25. Peu importe dit :

    Orox

    « (..)et il ne colle pas(…) »

    tu viens enfin de démasquer Dieu, aleluia !!!

    C’est Uncle Ben’s :D

    Ta plume est fine Orox! Sincèrement, j’apprécie de te lire. ;-)

    Pour ce qui est de 2001, j’en parle dans un de mes posts (Thread : paranormal activity) sur ce blog comme étant effectivement un sublime postulat entre dieu et les E.T. (sans pour autant le dire mais en sous-entendant cete belle pertinence), cela dit Kubrick ne fait là que l’adaptation du roman/nouvelle de Clarke et c’est bien lui qu’il faut récompenser.

    Il n’en reste pas moins que ce film est à mes yeux incontournable… Tout comme son orange mécanique dans un tout autre registre :D bref…

    Pour en revenir à la contemporanéïté de la perception ufologique, il parait évident que les dernières découvertes astronomiques renforce les probabilités d’une vie au-delà des frontières terrestres, et je ne vais pas plus loin (je reste dans notre voie lactée), car à mon humble avis, la vie sous forme bactériologique peut bel et bien exister sur Mars, et même sur la Lune jusqu’à preuve du contraire.

    Mais malgré l’importance d’une telle découverte en tant que source d’informations, c’est plus de l’hypothèse d’une forme de vie supérieure dont je faisais état. Non seulement, par sa capacité à traverser des distances/dimensions inexplicables par la science humaine), mais encore plus dans l’éventualité même d’être à l’origine de la vie sur terre en tant que concepteur/créateur d’un environnement « test » au niveau « évolution de l’espèce humanoïde ».

    (réf. ciné : Mission to mars ; pour rester en cinémascope D)

    Et ce, uniquement afin d’expliquer, les raisons pour lesquelles, sa détection reste impossible ou non prouvée.

    En tant que sceptiques (ce qui n’est pas mon cas, je suis un rêveur « éveillé »), la problématique d’acceptation se pose à ce niveau, selon moi.

    Ces derniers ne voulant pas envisager la possibilité d’une volonté extra-terrestre à rester sciemment dans l’ombre, même dans un cas hypothétique d’étude « anthropomorphique » telle que la terre en tant que zoo.

    Le lion sait-il qu’il doit sa captivité et donc sa condition au bon (mauvais) vouloir de l’homme ?

    L’image n’est pas forcément juste, je vous le concède, parce que l’homme s’ »affiche » en face du lion et que sa démarche est avant tou commerciale.

    Pourtant si l’on reporte la chose au stade des insectes, des fourmis (formidable société s’il en est) dans une fourmilière, le concept devient plus probant.

    La fourmi lui importe peu de savoir que sa fourmilière est sujette à l’observation, elle fait son travail, elle mène sa vie.
    Si l’on y faisait un micro-trottoir, on s’entendrait peut-être répondre à la question :
    « Pensez-vous que des Extra-fourmis sont à l’origine de votre biotope ? »
    Des fourmis sceptiques répondraient :
    « Bah, si c’était le cas, pourquoi ne se seraient-ils jamais pointer dans l’une de nos galeries ? Hein?! »
    Et même : « Et, pis si c’était le cas, on aurait perçu des phéromones, hein!! arf, moi je ne jure que par les phéromones, ça au moins c’est du concrêt (« scientifique » :D ) »

    Voilà, à vous les micros.