OVNI: y a-t-il des cas vraiment béton? - Blog du paranormal et de l'insolite

OVNI: y a-t-il des cas vraiment béton?

Rédigé par JC le — Publié dans OVNI

soucoupe volanteUne courte note pour vous inciter à lire un texte fort intéressant de Jacques Scornaux sur l’approche sociopsychologique des ovnis, que Jean-Michel Abrassart vient tout juste de mettre en ligne sur son blog Scepticisme scientifique.

L’article de Jacques Scornaux explique très clairement la position sceptique sur les ovnis, avec des arguments qui sont, ma foi, assez difficiles à réfuter. D’ailleurs, il note à juste titre qu’il n’y a pas de frontière nette entre les ufologues «sceptiques» et leurs confrères «croyants». (On parle ici d’ufologues qui ont enquêté sur le terrain, et non pas de «debunkers» qui expliquent tout bien calés dans leur fauteuil.)

«En fait, TOUS les ufologues pratiquent (certains sans doute sans le savoir) l’HSP [hypothèse sociopsychologique] quand ils expliquent de manière prosaïque certaines observations d’ovni. Car tous conviennent qu’une grande majorité des cas relèvent de confusions avec des phénomènes connus. Ils divergent toutefois largement sur l’estimation de l’ampleur du reliquat inexpliqué (les chiffres vont de 1 à 10% ou davantage…) et sur la composition de ce reliquat.»

Jacques Scornaux dresse néanmoins un constat beaucoup plus percutant sur les méthodes de travail des ufologues «croyants», et, au passage, il met en garde les lecteurs de littérature ufologique sur le contenu de leurs ouvrages favoris, qui n’est peut-être pas aussi objectif qu’ils se plaisent à le croire.

«Nous avons pu constater de l’intérieur, même dans les associations qui passent pour les plus sérieuses, le manque général de rigueur méthodologique, les erreurs de raisonnement, les vérifications non faites, etc. Et nous avons pu recueillir, en privé, bien des confidences révélatrices auprès de nos confrères ufologues. Le simple lecteur de livres et de revues ufologiques ne peut pas se rendre compte de tout cela, car il se voit présenter une version des faits qui est plus ou moins tronquée, déformée ou enjolivée, de façon qu’incohérences, doutes, contradictions et indices révélateurs de l’identité réelle du phénomène observé n’apparaissent plus.»

C’est là un très important aspect du problème. Quelques rares témoins peuvent halluciner, d’autres peuvent mal interpréter ce qu’ils voient mais le témoignage nous parvient par l’entremise d’un ufologue.

Nous avons déjà vu sur ce blog que certains journalistes ou auteurs pouvaient parfois céder à la tentation de la «soucoupisation» de cas d’observation, mais quelle est l’étendue exacte de ce phénomène? Peut-on raisonnablement «réduire» tous les cas à des méprises des témoins ou à des filtrages opérés par les ufologues «croyants»? Difficile à dire sans une étude minutieuse de chaque cas d’ovni…

Je vous avais dit qu’il s’agissait d’une courte note; voici où je voulais en venir: Jacques Scornaux souligne (avec raison pour ce que je peux en dire) qu’il n’existe pas de cas d’observation d’ovni qui fasse l’unanimité chez les ufologues qui croient à l’hypothèse extraterrestre ou à d’autres théories alternatives.

«Le problème, c’est que d’un ufologue à l’autre, les cas expliqués ne sont pas les mêmes… L’ufologue A démolit des cas auxquels croit l’ufologue B, qui lui-même démonte des cas défendus par l’ufologue C et ainsi de suite. En fin de compte, que reste-t-il?»

Mouais… Que reste-t-il donc, au fait? Telle est la question que je vous pose: pensez-vous qu’il y a des cas d’ovnis «béton» qui nécessiteraient une explication «extraordinaire»: hypothèse extraterrestre, paranormal, autres dimensions, voyage dans le temps, etc.? Si oui, quels sont ces cas?

En ce qui me concerne, je dirais prudemment qu’il y a effectivement des phénomènes lumineux insolites dans le ciel, mais que les cas d’ovnis qui paraissent suffisamment bien documentés sont aussi ceux qui possèdent un niveau d’étrangeté relativement bas. Bref, les cas de très haute étrangeté (avec occupants, notamment) sont aussi ceux qui semblent assez peu fiables. Mais je peux me tromper (en réalité, j’avoue que j’aimerais bien me tromper).

Article intéressant, donc, qui me permet de vous offrir un espace pour un débat de fond sur les ovnis et l’ufologie. La parole est à donc vous. Mais n’oublions pas que les divergences d’opinions ne devraient pas empêcher une discussion civilisée et respectueuse (on peut toujours rêver ;-) ).

Voilà. Fin du sermon et début du débat.


491 réponses à “OVNI: y a-t-il des cas vraiment béton?”

  1. Marius (pour un sou) dit :

    Bonjour tous,

    Un cas de plus ou la méprise lune est plus que probable :

    http://cnegu.info/product_info.php?cPath=552_553&products_id=1124&osCsid=629fe5fb480d0fa246812ef8de83e20c

    Celui qui désire vérifier, nous avons inclus la date Saros en fin du PDF.

    Autre chose, un peu de lecture pour ceux non allergique aux vils sceptiques :

    Texte du volet

    L’affaire Roswell est sans doute le cas d’OVNI qui est le plus connu du public, même pour ceux qui ne sont pas vraiment immergés ou intéressés par le sujet. En juillet 1947, l’armée des États-Unis aurait récupéré les restes d’un vaisseau extraterrestre avec ses occupants et rapidement couvert et étouffé l’affaire (un cover-up en américain) et continuerait de le cacher dans l’extrême secret encore aujourd’hui. Étouffement paradoxalement plutôt raté, puisqu’un courant extrêmement fécond, apparu tardivement à partir de la fin des années soixante-dix, va tout révéler.

    Outre-Atlantique, le « mystère » Roswell a été traité par de nombreux enquêteurs, certains défendant une explication extraterrestre, d’autres proposant une approche prosaïque. Il existe en effet des dizaines de livres sur le sujet, des heures de reportages, des centaines d’articles, des affrontements virulents entre ceux qui défendent la thèse de l’engin extraterrestre et ceux qui sont plus dubitatifs.

    L’ouvrage examine d’abord certains aspects de la version extraordinaire à l’affaire, puis ceux de la version ordinaire, et montre que choisir une explication plutôt qu’une autre, relève du déni. L’auteur présente certains aspects occultés et apporte de nouveaux éléments dans cette contre-enquête.

    N° BoD : 688078
    Titre : Roswell : Rencontre du premier mythe
    Auteur : FERNANDEZ, Gilles

    ISBN 978-2-8106-1862-0
    Format : grand format 19*27
    Nombre total de pages : 228
    Type de papier : blanc 90 g
    Couverture : PB
    Impression de la jaquette: couleur (4c)
    Nombre de pages en couleurs dans le corps du livre : 13 pages

    https://www.bod.fr/index.php?id=1783&objk_id=346045

    Disponible sur la boutique BoD (https://www.bod.fr/BoD_Shop.html)
    Disponible dans quelques jours sur amazon.fr et chapitre.com.
    Commandable dans toute librairie équipée du logiciel Dilicom

    Bonne lecture.

    Marius (pour pas un rond, pub gratuite :_) )

  2. Orphée dit :

    Témoignage d’observation étrange sur Trois Rivières, le 9 septembre vers 23h00

    Ma fille a observé, avec des amis, des cercles concentriques lumineux derrière les nuages.
    « C’est comme si des petites boules blanches attachées au bout d’un fil tournaient dans le ciel ». Observation d’une vingtaine de minutes.
    Note: pas de « croyants OVNIs » dans le groupe d’observateurs, c’était leur première observation du genre.

    Sachant que c’était régulier, il s’agissait peut être d’un genre de projecteur au sol ?

    Des explications ? merci

  3. Orphée dit :

    Désolé, le dessin est pas trop « top »

    Bref, ce serait des points lumineux décrivant un cercle rapide puis décalés un à un.

  4. 0livier dit :

    Des cas VRAIMENT très lourds…
    http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/GEIPAN
    Désolé, le dessin est pas trop « top » : 404!

  5. airik dit :

    Je ne peux pas accéder à ton lien Orphée, peut-être que ça vient de chez moi.

    Il y a de toute façon tellement d’anomalies dans les cieux…

    Un site intéressant Argentin (utilisez le traducteur) :

    http://orbitalvision.blogspot.com/

  6. Orphée dit :

    Désolé pour le lien qui n’a pas marché :-(
    J’avais dessiné ça vite mais j’ai pas vraiment le tenps de vous le refaire

    En gros, ma fille m’a dessiné des « O » qui s’emboitent les uns dans les autres en créant un cercle. Les « O » sont eux mêmes formés de points qui s’allument les uns derrière les autres.
    D’après les explications, ça fait penser à un projecteur laser dont l’image se décalerait peu à peu. Ils n’ont regardé que vingt minutes mais il ets possible que ça ait duré plus longtemps.

  7. Orion-e dit :

    Salut,

    Le 9 septembre, c’était pas le party de la rentrée de l’UQTR par hasard? Si oui…c’était probablement juste des spots. En tous cas, 23h, ça concorde.

    Quand j’habitais là, chaque année à peu près à ce temps-ci, on pouvait voir ce genre d’ovnis.

    Un genre de bat-signal, en somme. ;-)

  8. Orphée dit :

    Très très probable Orionne.
    Je vais lui dire qu’elle a raté ça ;-)

  9. Marius (pour un sou) dit :

    Avec un peu de retard.
    Existe-t-il une boite de nuit à proximité ? La description fait irrésistiblement penser à des ST.

    Sinon, profitons-en : Un peu de lecture :

    http://www.bod.fr/index.php?id....._id=401301

    Marius

    PS- Dédicace possible par messagerie ! :)

  10. 0livier dit :

    UP!
    L’observation de Salida (Colorado, 1995) semble être un « cas béton », a-t-il fait l’objet d’analyses critiques, je ne suis pas parvenu à en trouver?

  11. 0livier dit :

    « Alors je réitère ma question, si on a une vraie vidéo montrant un truc de dingue, on fait quoi avec? Bah rien, comme d’hab… » (extraits de dialogues ufofulesques)
    http://myokastor.blogspot.com/.....-2012.html

  12. Jesus Meyavalpa dit :

    Bien, j’aime le scepticisme, la remise en question, la recherche mais là, ce scepticisme concernant des apparitions d’UFO, dont on ne peut que spéculer sur l’origine (extraterrestre, technologie humaine expérimentale, autre), ça me va trop loin d’autant que j’ai été témoin d’un fait (avec 2 amis) pour le moins étrange. Je n’entrerai pas dans les détails puisque de toute façon, je serai pris comme toujours pour un hurluberlu. J’en viendrai donc aux faits bruts.

    - Lumière blanche d’un grand éclat mais doux au regard, immobile à quelques mètres (une dizaine tout au plus) au dessus de nos têtes. Pas d’émissions sonores en provenance du phénomène.

    - Paralysie, incapacité de bouger ou de parler pendant plusieurs minutes.

    - Temps semble être « suspendu », on n’entend plus rien, ni le vent, ni les animaux.

    - L’engin s’éloigne, nous retrouvons nos facultés de parler et bouger, une lumière rouge orangée englobe l’engin dont je suis incapable de donner une forme ou une matière et s’envole et disparait vers l’espace en une fraction de seconde à une vitesse inimaginable pour un humain.

    Voilà, c’est ma contribution, je relate un moment de ma vie que personne ne croit si ce n’est mes amis proches et les 2 personnes qui m’accompagnaient cette fameuse nuit des années 90.

    Je ne viendrai pas voir vos messages qui me traiteront d’affabulateur, de toxicomane allumé, d’alcoolique ou je ne sais quoi encore, je sais ce que j’ai vu et vécu, que vous me croyiez ou non ne m’importe pas, je témoigne parce que j’estime que si j’ai eu la chance d’une telle expérience, elle doit pouvoir être partagée et non pas pour me rendre intéressant ou semer le doute dans vos esprits.

  13. Rez dit :

    L’affaire sts 115 atlantis c’est du lourd a manger que nous donne encore la Nasa et sa TV !!!! D’ailleurs apparemment aujourd’hui ils s’en protège…

    http://euroclippers.typepad.fr.....-ovni.html

    Donc oui, ca c’est béton !

    Cordialement les amis

  14. Le vieux shnock dit :

    Affirmation…

    …J’ai oublié les dates précises de cet événement mais tout est véridique. Je demeurais à St-Cuthbert et je travaillais à Montréal. C’était l’été dans les années 1975, 76 ou 77 et il était environ 19 h quand j’ ai aperçu ce qui suit. J’avais des horaires de 12 heures par jour, 3 ou 4 jours par semaine sur un système d’heure un peu comme les pompiers. Sur la route en direction de Berthierville , un peu avant la jonction avec la route de St-Norbert à Berthier, je suis témoin d’une lumière rose très brillante comme une boule grosseur disons ballon de soccer ( approximatif ) et elle avançait à la même vitesse que moi. J’ai arrêté l’auto environ une minute et la lumière arrêta aussi. Plus j’approchais de l’intersection plus la lumière baissait pour se cacher derrière une grange sur cette autre route.

    J’ ai descendu de l’ auto pour aller voir, mais une frousse s’empara de moi qui (normalement n’avait peur de rien) je repris mon chemin et mon aventure s’est terminée là…

  15. NEMROD34 dit :

    Cas typique de boule suiveuse, la lune en fait tout simplement. Voyez-tu la lune en même temps que l’ovni ?
    Il y a un cas récent en vidéo , les enfants dans la voiture comprennent que c’est la lune, pas le père qui s’affole.
    youtube.com/watch?v=zk8cHX4Stjs
    youtube.com/watch?v=z1D-a77RoQg
    Et la discussion ici :
    sceptic-ovni.forumactif.com/t1535-meprise-lune-suiveuse