Sommeil troublé à la pleine lune ? - Blog du paranormal et de l'insolite

Sommeil troublé à la pleine lune ?

Rédigé par JC le — Publié dans Astrologie

pleine lune, sommeil, insomnieDans un billet précédent intitulé La pleine lune influence-t-elle les humains?, je disais que l’ensemble des recherches scientifiques suggérait que les phases de la lune n’avaient pas d’effet significatif sur le comportement des humains (en ce qui concerne les actes violents, les maladies, le taux de naissances, etc.). D’ailleurs, ces effets des phases de la lune, s’ils étaient prouvés, ne pourraient être expliqués dans l’état actuel des connaissances (lire «paranormal»).

Mais, dans ce même billet, quelques visiteurs ont indiqué dans les commentaires que, selon leur expérience personnelle, il existait une relation entre la pleine lune et le sommeil. En cherchant sur le Web, j’ai trouvé deux études sur ce sujet, dont une très récente qui vient d’être publiée dans l’édition de juin 2006 du Journal of Sleep Research et qui trouve un lien entre la durée du sommeil et les phases de la lune.


Cette dernière étude (Roosli M., Juni P, Braun-Fahrlander C., Brinkhof M.W., Low N., Egger M., Sleepless night, the moon is bright: longitudinal study of lunar phase and sleep, Journal of Sleep Research 2006; 15(2):149-53 – résumé en anglais) se fonde sur le traitement de données qui avaient été recueillies dans le cadre d’une autre recherche visant à tester l’impact éventuel de stations de téléphonie mobile sur la qualité du sommeil.

Selon le résumé de l’étude, les données proviennent des «journaux de sommeil» que les 31 sujets participants ont tenu pendant les six semaines de l’expérience.

Principaux résultats: il y aurait un lien statistiquement significatif entre la durée «subjective» du sommeil – c’est-à-dire calculée selon les journaux des sujets – et les phases de la lune : en moyenne, les participants dorment 6 heures 41 minutes à la pleine lune et exactement 7 heures à la nouvelle lune. La probabilité que ce lien soit dû au simple hasard serait apparemment inférieure à 0,1% (une chance sur 1000). Les chercheurs notent aussi que les sujets déclarent se sentir plus fatigués à la pleine lune, mais la probabilité que ce facteur soit dû au hasard (2,7%) est nettement plus élevée que dans le cas de la durée du sommeil. Enfin, les auteurs restent prudents en indiquant que «cette étude a été conçue pour d’autres fins, et [que] l’association entre le cycle lunaire et la durée du sommeil devra être confirmée par de nouvelles études».


Faut-il en conclure que la pleine lune cause des insomnies? Non, pas nécessairement. D’abord, comme les chercheurs le mentionnent, d’autres études devraient confirmer ce lien. Ensuite, même si ce lien était confirmé, il serait difficile d’établir une relation de causalité directe entre les phases lunaires et le sommeil car des variables intermédiaires pourraient intervenir (par exemple, la croyance que la pleine lune cause l’insomnie).

En outre, ce lien à confirmer aurait déjà été infirmé par une autre étude (réalisée en 2003 et regroupant 391 sujets au lieu des 31 de l’étude plus récente) n’ayant pas trouvé de lien entre les phases de la lune et la durée ou la qualité du sommeil. Je n’ai pas trouvé l’article original ni même le résumé, seulement une courte dépêche de Reuters qui indique que l’enquête a été menée par l’Austrian Society for Sleep Medicine & Sleep Research et qu’elle était dirigée par Gerhardt Kloesch de l’Université de Vienne.

«Quand j’ai affaire à des patients qui ont des problèmes de sommeil, ils sont si nombreux à me dire que la pleine lune les empêche de dormir que je m’attendais à ce qu’une quelconque petite différence soit mise en évidence par cette recherche», a expliqué Gerhardt Kloesch.

Finalement, ces deux études pourraient confirmer le point de vue voulant que pour chaque étude qui trouve un effet de la pleine lune sur le comportement humain, une autre démontre le contraire. Mais attendons de voir si d’autres chercheurs oseront se pencher sur ce sujet…

Lire aussi:


119 réponses à “Sommeil troublé à la pleine lune ?”

  1. mike dit :

    ben ce soir , c’est la pleine lune et apparemment j’arrive pas à dormir, cerveau qui tourne a 100 a l’heure, libido exacerbée ,pas sommeil du tout . Il est 4 heures du mat , je me demande dans quel état je vais être demain.Les scientifiques peuvent raconter ce qu’il veulent , moi je vis les faits.C’était aussi les mêmes qui critiquaient l’acupuncture, et l’ostéopathie, qui aujourd’hui sont reconnues et memes pratiquées par des médecins dans les hopitaux français.
    Allez bonne nuit les lapinous;)

  2. Vic dit :

    Ce soir, c’est la super la lune, et je suis extremement fatigué, je n’ai plus de force, c’est comme si j’avais couru un marathon de plusieurs heures, j’enchaine les café mais rien y fait. j’ai déjà fait plusieurs micro-siestes…. au secours mais qu’est ce qui se passe!!!

  3. katymini dit :

    Je voulais juste faire partager mon désarroi face à la l’influence de la pleine lune sur mon comportement, je suis très irritable, tout me mine, en fait je deviens asociale! pas la peine de regarder le ciel pour savoir qu’elle arrive… j’aimerai tellement que cela ne m’affecte plus si une personne a une solution pour que cela ne m’affecte plus je lui en serai très reconnaissante!!!

  4. orphee dit :

    Petit rappel pour ceux qui ont trop tendance à croire ;-)

    La pleine lune, si elle a une influence sur notre corps ne peut l’avoir qu’en ce qui concerne sa LUEUR . En effet, la lune est toujours pleine :-)
    Le problème est par conséquent que cette influence serait ridicule en comparaison à celle du soleil du soleil.

    Si donc la lune a une influence « lumineuse » sur vous il est extrêmement probable qu’elle ne soit que psychologique, genre existence du loup garou ou responsabilité du cri de la chouette dans la mortalité du voisinage humain :-)

    Il est néanmoins intéressant de constater que les intervenants ne lisent visiblement pas le texte de départ mais se contentent d’entretenir leur jardin d’illusions en « restant groupés ».

    Amen

  5. Philippe dit :

    Bonjour à tous je suis un homme de quarante ans et depuis plusieurs années j’ai de l’insomnie lors de la pleine lune avant et après environ 4 jours au total ou dormir devient impossible tout simplement (encore ce soir) pas de traitement médicamenteux mais des gellules à base de plante n y font pas grand chose ces jours là malgré une prise régulière à l année.
    Le reste du temps c est correct.
    De plus cette énergie lunaire me met en forme allez comprendre .
    Cordialement un insomniaque …de plus

  6. Orphee dit :

    Avoir des insomnies n’a rien d’insolite, repérer que les insomnies sont liées à la lune c’est beaucoup moins anodin :-)

    Qui donc indiqua à l’autre la cause et l’effet, l’homme ou la lune ? ;-)

  7. NEMROD34 dit :

    Bonjour, je vous propose deux choses:
    - Noter sur une année les nuits où vous ne dormez pas.
    - Consulter un médecin pour vos insomnies.

  8. Lougarou dit :

    Bonsoir,

    Ce n’est pas la pleine, mais la nouvelle lune… Dc pas de lumière « dérangeante » (pour ceux relient la cause des insomnies lunaires à ce détail !!!) pourtant mon fils de 9 ans saute dans son lit depuis 21h… Cela durera jusqu’à 3-4h du matin, comme à chaque fois… Et comme à chaque cycle de 3 nuits de pleine lune aussi d’ailleurs (1 nuit avant,1 nuit après). Systématique… Il n’a pourtant pas consulté le calendrier lunaire, mon loulou (ni moi non plus d’ailleurs – Du moins pas AVANT son coucher, des fois que l’on me targue de l’avoir influencé de ma croyance « stupide » !!!)… D’ailleurs il ne sait même pas lire… Et tous ces « mythes » lui passent bien au-dessus de la tête, croyez-moi : mon fils est autiste et n’a pas accès au langage… Par ailleurs, nuit de pleine lune ou pas, ses volets sont hermétiquement fermés. Dc pas d’influence visuelle non plus… Et pourtant il ne dort pas et est très agité. Uniquement ces nuits-là. Depuis 7 ans (Et oui, croyez-moi encore, j’ai réellement fait le test « à l’aveugle » sur des années : je constate son agitation nocturne, je consulte le calendrier et paf ! En plein dans le mille : veille de lune !!! Alors ???
    Et aux récalcitrants qui vont dire « mais la lune est toujours là, lumineuse ou pas », je répondrais qu’alors effectivement c’est son rayonnement (ou non-rayonnement) qui agit, mais pas « psychologiquement », comme un banal reflet solaire trop présent, mais comme un rayonnement magnétique puissant – en « trop » ou « pas assez »- qui déséquilibre le métabolisme de certaines personnes. Pourquoi, je ne sais pas, mais je ne peux tolérer que l’on dise que c’est ridicule simplement parce qu’on ne le vit pas !!!!! Alors svp, du respect pour ceux qui le vivent, qui en souffrent et ne sont pas pour autant des « hurluberlus en mal d’autosuggestion masochiste » !!!! Merci.

  9. Robert dit :

    Lougarou,

    Tout d’abord, qu’en disent les médecins qui s’occupent de votre enfant ?

    ******Et tous ces « mythes » lui passent bien au-dessus de la tête, croyez-moi : mon fils est autiste et n’a pas accès au langage…******

    Il n’est pas sourd ?

    ******Et aux récalcitrants qui vont dire « mais la lune est toujours là, lumineuse ou pas », je répondrais qu’alors effectivement c’est son rayonnement (ou non-rayonnement) qui agit, mais pas « psychologiquement », comme un banal reflet solaire trop présent, mais comme un rayonnement magnétique puissant – en « trop » ou « pas assez »- qui déséquilibre le métabolisme de certaines personnes. Pourquoi, je ne sais pas, mais je ne peux tolérer que l’on dise que c’est ridicule simplement parce qu’on ne le vit pas !!!!! Alors svp, du respect pour ceux qui le vivent, qui en souffrent et ne sont pas pour autant des « hurluberlus en mal d’autosuggestion masochiste *******

    Il n’y a pas de magnétosphère sur la lune celle-ci n’a aucune influence sur la terre en dehors de l’attraction gravitationnelle.

  10. Orphee dit :

    Désolé JC ;-) mais quand le « paranormal » gagne – et c’est si rare – il faut être assez honnête pour le souligner.

    futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/sommeil-science-decalee-on-dort-moins-bien-nuits-pleine-lune-48061/

    • JC dit :

      Merci pour le lien, Orphée. J’ai déplacé votre commentaire dans un billet qui traitait précisément de ce sujet. Relisez-le et vous verrez que je ne suis pas aussi «malhonnête» que vous semblez le penser. ;-)

  11. orphee dit :

    « vous verrez que je ne suis pas aussi «malhonnête» que vous semblez le penser. ;-)  »

    Certes, certes, je parlais là non pas de « votre » honnêteté mais du fait que moi-même estimait peu probable que le « pleine » lune puisse influencer le sommeil.

    En passant, vous auriez tout de même pu verbaliser un certain monsieur qui continue allègrement sur la même voie ou, au minimum, me laisser la possibilité d’exprimer ma colère quelque peu justifiée… mais bon, passons …

  12. clmclm dit :

    Entièrement d’accord avec toi lougarou! C’est assez agaçant de lire des commentaires comme celui d’orphee. C’est facile de fermer les yeux sur la chose quand on n’est pas concerné. La lune a des effets sur les marées. Sachant que le corps contient environ 45 L d ‘eau il ne semble pas incohérent qu’elle agisse sur notre corps. Paracelse, brillant medecin à son époque, avait constaté ce phénomène. Les soirs de pleine lune il séparait ainsi les « fous » des lunatiques. La médecine moderne n’a pas poursuivi ses pensées, le traitant de fou… Mais n’oubliez pas que Platon lui aussi avait ete traité de fou… Et il avait raison.

  13. NEMROD34 dit :

    « Sachant que le corps contient environ 45 L d ‘eau  »

    Sans déconner ? Mais alors un nourrisson devrait peser dans les 100kg si on compte la chair et le muscle! Et même si on ramène en proportion je plains sincèrement celle qui le met au monde !
    C’est possible d’arrêter de dire n’importe quoi ?

    « Paracelse, brillant medecin à son époque »

    Il est passé du temps depuis … T’es au courant ?
    T’es un amish moyenâgeux ?

  14. clmclm dit :

    Pas besoin de vivre à l’époque d’une personne pour reconnaitre son intelligence ;) . Et oui le corps contient 65 pour cent d’eau environ. C’est de notoriété publique.

  15. NEMROD34 dit :

    « Pas besoin de vivre à l’époque d’une personne pour reconnaitre son intelligence ;) . »

    Je n’ai pas dit le contraire, j’ai dit que depuis les connaissances ce sont améliorées …

    « Et oui le corps contient 65 pour cent d’eau environ. C’est de notoriété publique. »

    En effet sur ce coup là c’est moi qui me suis planté et je le reconnais donc, c’est toujours bien d’apprendre quelque chose.

    Mais je maintiens que l’effet de la lune sur l’eau contenue dans un corps humain est quasiment nulle.
    Sauf éventuellement si on fait passer la quantité d’eau à 95%, 80% etc

    google.fr/#q=eau+dans+un+corps+humain+attraction+lune

    A t’on enfermé des cobayes suffisamment longtemps pour qu’ils ne connaissent pas le cycle de la lune cette nuit là ?

  16. Fiat lux dit :

    Ce que je peux dire sur ce dossier c’est que j’ai bossé dans la fonction publique pendant une trentaine d’années et qu’à chaque pleine lune, on avait davantage d’interventions. Les gens étaient beaucoup plus excités (tapages, différends familiaux, etc.).
    C’est un constat irréfutable!
    Il se passe donc bien quelque chose.

  17. NEMROD34 dit :

    Permet de constater le constat! 14 ans de médical public, 8 d’urgences, et rien de particulier les soirs de pleine lune, même pas des accouchements et toutes les stats le montrent …

    Je serais curieux de voir un étude sur des gens ne connaissant pas le cycle de la lune ce soir là et leur sommeil.

    Michel Siffre par exemple, a très vite perdu le cycle du temps, et les soirs de pleine lune il ne dormait pas plus mal que le reste du temps.

    google.fr/#q=Michel+Siffre+hors+du+temps